Castèl de Montpelhièr


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Annonces comtales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Dim 06 Mai 2012, 22:58

Rapport hebdomadaire V


Citation :



Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le résumé

Une semaine pour le moins agitée marquée par plusieurs démissions au sein du Conseil Comtal. Les conditions de travail s'en retrouvent plus difficile, mais l'effort continue. Mestra Cricri a pris les fonctions de Prévôt des maréchaux pour pallier le départ de Sa Grasce Catalina Constance de Volpilhat. Pour subvenir à la gestion des mines, plusieurs conseillers, dont le Bailli en premier lieu, le Commissaire aux Commerce et le Porte-Parole, réuniront leurs efforts pour maintenir le parc minier languedocien en parfait état.

Cette semaine, les frontières languedociennes ont été réouvertes. Les laisser-passer ne sont donc plus nécessaires et chacun peut à nouveau circuler librement. Mais que la racaille ne s'en sente pas pousser des ailes pour autant. Elle continuera d'être combattue sans répit !

Mestre Jorocket d'Evanne s'est vu confier la gestion du projet de formation des juristes en Languedoc et le Conseil lui souhaite bonne chance dans sa tâche. Ceci constitue un premier pas vers le redressement du barreau languedocien. Dans le domaine de la justice toujours, le Juge et le Procureur conjugue leur besogne à l'unisson pour la mise en place des procès et leur déroulement.

Concernant l'économie, le Commissaire au Commerce a résumé la situation dans sa déclaration ce rapport ci-dessous. On y apprend notamment que les finances sont saines, plutôt équilibrées malgré les dépenses consenties pour les matières premières et l'avancée de la construction de l'Arsenal de Montpellier. Les mines ont fait l'objet d'une vaste opération qui s'avère être pour l'instant un véritable succès populaire.

Les animations ne manquent pas en gargote languedocienne. Match de soule, bal de printemps, cérémonie, animation pour les mineurs. Pour la communication, plus précisément, le Porte-Parole continue son tour du Languedoc, il se trouve désormais à Lodève où il se tient à disposition pour toute remarque ou question.

En cours

Les discussions au sein de l'Ost concernant le nouveau code semblent en bonne voie. Une réunion est organisée au château entre deux Languedociens qui avaient présenté des idées concernant ce sujet épineux et le Comte.

Le Conseil Comtal planche également sur une proposition faite par le Baron de Portes et d'Exat. Il veille également sur l'avancée du nouveau code maritime et discute d'une nouvelle charte pour les ambassades présentées par le Premier Ambassadeur. Son attention se porte également sur un projet de formation pour les "futurs maires". Les acteurs de la justice comptent eux se lancer dans un nouveau projet concernant les peines pécuniaires afin de favoriser le remboursement des victimes de brigandage.


La parole aux conseillers

Le paragraphe du Porte-Parole Actarius: "Merci pour l'accueil à Montpellier et merci à toutes les Languedociennes et tous les Languedociens pour leur engouement dans le jeu des mines. C'est un réel plaisir de recevoir tous ces messages et de voir nombre d'entre vous venir me voir sous la tente. Un merci également à toutes les personnes qui envoient des avis, des idées au Conseil Comtal. Toutes les doléances, toutes les questions sont utiles car elles permettent au Conseil d'évoluer et de ne pas oublier quelle est sa priorité: être à l'écoute, servir les Languedociens et bâtir avec eux un Languedoc où il fait bon vivre. C'est avec un tel engouement qu'il sera possible de changer les mauvaises habitudes en matière de communication ! Merci."

Le paragraphe de la Connétable Dame Blanche: "Pour les animations a Béziers nous avons un concours de pêche. La Rose Pourpre où la tenanciére fait des strip tease ou sert nue. Pour ce qui es de la connétable tout vas bien sauf qu'elle a un sale caractére, sinon son bureau est propre et qu'il y a un superbe bouquet de fleur offert par Bentich. Pour la réforme du code de l'ost nous touchons au but."

Le paragraphe du Bailli Bentich: "Maintenant, j'invite tout les languedociens a venir au match de soûle. Je promets Ambiance, et si la vision d'un baron les mollet à l'air avec une boule de poil dans chaque main ne vous effraye pas, rejoignez nous pour supporter l'une des deux équipes, ou les deux et boire une bonne chopine. Et pour les fleurs ma chère c'est avec le plus grand plaisir qu'il vous a été offert "

Le pavé du Procureur, Conseiller aux Maires et Conseiller aux Affaires religieuses Arthur: "Comment faire cours quand on ne sait faire que long !

Bien bien que dire si ce n'est déjà que tenons à apporter nostre soutien à Dona Catalina et le Senher Antimond pour la suite et espérons les revoir en quelques occasions qui ne manqueront pas.

Que faisons savoir au niveau de la procure que trois dossiers retiennent nostre attention de part l'étude le côté peu commun de ces procès entre quelques actes de piraterie, un brigandage étrange, et une escroquerie volontaire ou non au niveau du port de Montpellier ! Les deux premières affaires sont en cours dans différents tribunaux car pour les actes de pirateries et de brigandages à l'encontre du groupe de Cléo de meridor avons eu à oeuvrer par la force de nostre plume pour faire rechercher les vilains et ensuite les faire mettre en procès dans le cadre de la coopération.

Un travail souvent de longue haleine et qui met en collaboration différents acteurs dont la coordination est essentielle dans le milieu de la justice. Parfois, il suffit d'un rien pour qu'un vilain nous échappe mais le taux d'échec est assez faible dans la traque que nous menons. A savoir que le pôle justice a dû classer sans suite quoi 3 ou 4 affaires de mémoire faute de réussir à attraper les brigands sur un total d'un peu plus de 280 procès depuis un an que je traine dans les tribunaux.

Pour ce mois de mai à venir et en concertation avec nostre Juge Kelak, nous allons tenter une nouvelle approche au niveau du rendu de la justice en proposant aux accusés dont la culpabilité ne fera aucuns doute de payer leurs amendes par dons plutôt que par celles prévues In Gratibus à des fins d'indemniser les pauvres victimes. Charge à nous de ne pas nous fourvoyer et de prendre en considération toutes les plaidoiries pour asseoir le bien fondé de ces demandes. Bien sur les dons n'ont pas vocation à remplir les caisses du comté mais bien à indemniser les plaignants !"

Le pavé du Juge Kelak: "Malgré le jeu de chaises musicales des dernières semaines je suis toujours là et me retrouve à présent au poste de juge… un sacré contraste avec ce que j’aime d’ordinaire mais être conseiller c’est aussi cela…mordre sur sa chique et être prêt à occuper des fonctions que l’on aime pas spécialement.

Une petite quinzaine de procès on été jugé et cela m’a permis de rattraper le retard, le tout sera de maintenir ce rythme afin de laisser un bureau plus ou moins rangé à mon successeur.

La réouverture des frontières devraient réduire le nombre de procès en cours, d’autant plus que l’effet du nettoyage des routes par nos armées commencent à se faire clairement rescentir dans le bureau du procureur.

N’oubliez jamais que le comté n’est pas limité aux 7-8 conseillers actifs d’un conseil mais est le reflet de 1200 citoyens. A chacun de vous d’apporter un peu de pierre à l’édifice…merci aux maires et à tous ceux qui s’investissent d’une façon ou d’une autre pour le Languedoc

Occitan per Totjorn"

Le pavé du Commissaire au Commerce Cebyss: "Les finances du Comté depuis les trois derniers mois sont en très nette baisse. Baisse qui se confirme et s’explique de plusieurs raisons:

- La première étant que l’on a modifié le mode de production des mines afin de produire plus de matières premières dont nous manquions cruellement. Jusque-là nous étions en « mode or » ce qui dégageait de très nets bénéfices nous permettant de les importer à un prix inférieur ou égal à la production. Ces importations étant de plus en plus difficiles il a été nécessaire d’en modifier le fonctionnement, ce qui fait que les mines nous coutent des écus pour le règlement des payes des mineurs. Nous augmentons donc en matières premières mais perdons forcément des écus.

- La seconde raison qui fait que la trésorerie baisse… les taxes… dont le rapport ne couvre pas les pertes en écus sur les mines. La baisse des taxes n’a pas eu l’effet escompté par certains. Les transactions en volume n’ont pas augmenté, donc une baisse certaine de revenus.

- Enfin, c'est sans compter les frais de corruption, les salaires des gardes supplémentaires qui sont des pertes sèches et naturellement les grosses importations de matières premières que nous avons dû faire pour maintenir les mines.

Les seules vraies sources de revenus sont la vente de bétail et l’export de sel, ce qui stabilise à peu près la trésorerie."

A noter: les autres conseillers ne se sont pas exprimés ou n'ont rien eu à dire.


Les bruits de couloir

Le Porte-Parole a décidé de mener une guerre contre les mésanges, coupables selon lui, de rendre opaque toute discussion et toute décision ainsi que de dissiper les autres conseillers. Habile tireur à l'arc, il aurait déjà embroché une quinzaine de volatile.

Le multifonction Procureur a immédiatement réagi en briguant la charge de responsable du comité de défense des mésanges, dont des calculs savants fournis par le Commissaire au Commerce aurait prédit l'extinction dans un millénaire au rythme effréné où le Porte-Parole sévit.

La vie de couple du juge batterait de l'aile. Celui-ci ne se sépare plus du code languedocien et le préférerait même certains soirs à son épouse. Dans un souci d'équité le Bailli a décidé de dormir non loin du relevé des ventes de bétail, qui auraient tendance à le rendre parfois chèvre.

Le comte aurait pour sa part mis en place un jeu particulier. Des troubadours auraient été convié dans une salle du château où devraient se rendre tous les jours les Conseillers. Des chaises y auraient été installées... le mystère demeure quant à l'objectif recherché.


Le saviez-vous ?

Le tableau d'honneur des mines est désormais effectif en Languedoc. Il permet aux villes, mais aussi aux mineurs de mettre un peu de beurre sur leurs épinards ou leur pain selon les goûts. Les villes seront récompensées chaque deux semaines à compter de la mise en place tant que le décret sera en vigueur. Les mineurs eux se verront récompensés chaque mois. A cet effet, des registres sont tenus à jour au château. Le premier pour le taux de fréquentation des mines servant de base pour établir les récompenses des villes, le second pour les attestations de travail des mineurs servant de base pour établir le montant qui leur sera versé à la fin du mois. A noter qu'un suivi sera organisé régulièrement en gargote.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce VIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Jeu 10 Mai 2012, 14:38

Rapport hebdomadaire sur les mines V


Citation :



Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal a le plaisir de vous présenter le tableau de fréquentation des mines hebdomadaire*.



En terme de production, la semaine précédente les mines ont généré un gain de 261 kilos de fer, de 85 quintaux de pierre, de 67 boisseaux de sel et une perte de 2925 écus après déduction des salaires des mineurs et des coûts d'entretien. En considérant le prix des différents matériaux, les mines ont dégagé en terme d'écus un bénéfice de près de 4800 écus.

Portée par le succès du Grand Jeu du Mineur, la fréquentation a augmenté dans la presque totalité des mines ou carrières du Languedoc. Il convient donc cette semaine de féliciter toutes les villes pour leur effort commun ainsi que tous les mineurs. L'élan soulevé ne doit pas retomber, l'effort se poursuivre à l'image de ce qui se passe à Mende qui après des semaines difficiles retrouve un taux de fréquentation tout à fait honorable. Bravo à toutes et tous, puis surtout n'oubliez pas: allez travailler à la mine !!!!


A toutes et tous, n'oubliez pas de vous rendre à la mine !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce VIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


[hrp]* cliquez sur la petite image pour l'agrandir.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Ven 11 Mai 2012, 10:40

Une armée non autorisée en Languedoc


Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Ce jour, l'armée provençale "Les Chasseurs de Provence", commandée par un certain Grocro a foulé illégalement le sol du Languedoc et pris position devant les remparts de Nîmes. Le Conseil Comtal somme cette personne de quitter immédiatement le sol languedocien, sans quoi son acte sera considéré comme un acte de guerre et son armée combattue sans relâche jusqu'à son entière destruction.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce Xe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.



Rapport hebdomadaire VI


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le résumé

Le Conseil Comtal continue de subir une vague de démission qui semble interminable. En ce moment, il compte en tout et pour tout neuf conseillers actifs après les démissions de Sa Grasce Charles de Talleyrand et de Demoiselle Aimelina de Siarr. Monseigneur Adrien Desage et Mestre Anthus n'ont pas ou plus donné de nouvelles et ne prennent pas part aux décisions. Mestre Merer a présenté sa démission, mais ne peut la confirmer n'étant pas présent en Languedoc. Il est fort probable que le Conseil continue de tourner au mieux à neuf membres jusqu'à la fin. Mais cela ne l'empêche pas de travailler.

Ainsi, dans le domaine de la justice, le Juge, Messire Kelak Akap, et le Procureur, Messire Arthurcano, se sont activés cette semaine autour de la réforme qu'il souhaitait mettre en place. Une première affaire a été résolue selon cette nouvelle procédure et une seconde est en passe de l'être. Pour rappel, ce projet permet au Comté de récupérer l'amende d'un accusé condamné par la voie d'un don. Les écus ainsi récoltés sont utilisés pour dédommager les victimes de brigandage. Le travail de la justice dans son ensemble semble porter ses fruits puisque des témoignages de reconnaissance ont été reçus à la suite de plusieurs affaires traitées.

Dans le domaine économique, la trésorerie comtale est toujours légèrement à la baisse. Selon les mots de sa Grandeur Cebyss l'Acier, Commissaire au Commerce, "les stocks de matières premières par contre sont importants pour le fer et en remontée pour la pierre. Il faut continuer l’effort sur les mines de pierre." A noter la vente de 70 boisseaux de sel et l'importation de produits de luxe. Un projet économique concernant la construction de l'arsenal de Montpellier a été proposé par Monseigneur Malkav de Vamperia et accepté par le Conseil qui a décidé de lui confier la direction. A noter également plusieurs nomination au sein de la capitainerie languedocienne.

Dans le domaine de la défense, le débat au sein de l'ost est clos et devrait donc déboucher sur du concret ces prochains jours. La discussion continue avec Mestre Rackam de la Lergue et Mestre Sylven d'Artignac concernant un projet de mise en place d'armées supplémentaires. Cette rencontre devrait également aboutir à des mesures concrètes prochainement. Une tentative de révolte du côté de Lodève a été matée cette semaine. Bravo aux défenseurs !

Dans le domaine de la diplomatie, Mestra Morphée de la Barre, Prime Ambassadrice, fait état des éléments suivants: "L’équipe ambassadoriale s’est dotée de trois nouveaux membres, Ses Excellences Rosealine, Roberto Aureo et Ludwig Von Frayner. Nous travaillons à la vérification de la validité de nos traités, et accentuons nos échanges avec les provinces limitrophes. Un travail de fond sur les traités de coopération judiciaire, effectué de concert avec le conseiller Arthurcano, nous permet de revalider les traités existants et de signer de nouvelle collaborations. L’arrivée dans nos murs de l’Attachée Diplomatique Royale, la Comtessa Karyann Le Verdier Lomàl, présage de futures relations fertiles au sein de nos beaux royaumes."

Dans le domaine de la communication, le Porte-Parole continue son Tour du Languedoc, il se trouve désormais à Béziers après être passé à Montpellier et Lodève. Il demeure à l'écoute des doléances recueillies et s'efforcent de les faire remonter le plus rapidement possible au conseil. Le Porte-Parole se réjouit également de présenter un nouvel en-tête pour ses annonces. Il a été réalisé par une jeune Languedocienne. Tous les participants sont remerciés et félicités pour leur talent. Comme dans chaque concours, il y a des perdants. Mais cela ne veut pas dire qu'ils ont démérité. Le choix a par ailleurs été difficile.

En terme d'animations, la noblesse a mis une belle raclée à la roture dans le match de soule organisé par le CLE. Les nobles se sont imposés en trois tours grâce à un essai du Seigneur Jehan Djahen Rieucros Shaggash. Bravo à eux, et bravo à leurs adversaires qui se sont particulièrement distingués dans le vidage de fût de bière. Le bal du printemps bat toujours son plein et d'autres cérémonies sont en cours, dont une de récompense pour des Languedociens particulièrement méritants. Le CLE réfléchit par ailleurs à de nouvelles animations.


En cours

Deux votes ont été lancés durant la semaine après que les discussions ont été achevées. Le premier objet est la nouvelle charte des Ambassades, le second s'attache à la proposition de conciliation faite par le Baron de Portes et d'Exat.

A la suite de plusieurs doléances, un débat sur la population du Languedoc a été initié. De même, une discussion sur les mines a été lancée. Des calculs sont effectués afin de savoir s'il est possible de changer de politique minière afin de combler les lacunes du système actuel. Concernant la défense, un ultimatum a été lancé à une armée provençale qui a prit quartier devant les remparts de Nîmes.

Concernant la politique maritime plusieurs décisions ont été prises et le Comte, avec l'aide très précieuse et l'expertise de Mestra Brangaine notamment, s'efforce de régler les questions les plus urgentes.


La parole aux conseillers

Le paragraphe du Porte-Parole Actarius: "Une semaine qui pose une nouvelle fois une question primordiale: peut-on s'engager sur une liste comtale à la légère. On ne peut que déplorer le nombre de démission qui rend la tâche de celles et ceux qui s'investissent et travaillent vraiment pour le Languedoc encore plus difficile. Hormis cela, je vais adresser une multitude de remerciements. Aux mineurs tout d'abord ! Près de cinquante participants à l'animation. De mémoire, et elle est plutôt longue, je n'avais jamais vu cela en Languedoc. Il faut continuer, ne rien lâcher, les mines sont vitales pour le comté. Aux artistes évidemment qui ont fait étalage de leur talent pour le concours graphique. Aux Montpelliérains et aux Lodévois pour leur accueil chaleureux. Aux conseillers également qui m'ont beaucoup aidé cette semaine et ont pallié mon absence avec brio. A toutes celles et à tous ceux enfin qui m'écrivent, interviennent en salle de doléance pour donner des idées, des informations. N'hésitez, faites-le aussi, le Conseil n'a pas la science infuse, il peut se tromper et il a besoin de vos avis. Tout est bon à prendre. De mon côté, je reste convaincu que c'est ensemble qu'on avance et m'efforce de travailler pour que l'écoute soit une priorité dans le Conseil. Merci à tout ce beau monde."

La phrase du Connétable Dame Blanche: "Pour la connétablerie rien de spécial,nous avons un stock d'armes suffisants et l'argent est transféré chaque dimanche a notre Prêvots. Mon bureau est toujours aussi accueillant et la connétable a retrouvée le sourire."

Le pavé du Bailli Bentich: "Chose à savoir

1. Pour la nursery animalière et je l'ai déjà dit mais un rappe n'est pas mauvais

Il faut pour faire un veau 11.25 sacs de maïs ou 3 sacs de blé
Il faut pour faire un agneau 8.75 sacs de maïs ou 2.33 sacs de blé
Il faut pour faire un porcelet 6.25 sacs de maïs ou 1.67 sacs de blé
Il faut pour faire un chevreau 11.25 sacs de maïs ou 3 sacs de blé

Donc vous voyez l'importance d'avoir des champs de céréales, sachant que le maïs sert à faire de porcelet, à nourrir les cochons et à nous nourrir aussi

2. Pour les hauts fonctionnaires

Sachez que le prestige influence sur les dépenses en PE institutions, donc sur l'engagement de Hauts fonctionnaires. Voici un petit tableau qui vous explique le tout

0 : Un PE et demi toutes les heures => 36 PE/j
* : Un PE et demi toutes les heures => 36 PE/j (en alternance 1PE perdu une heure, puis 2 l'heure suivante)
** : Un PE toutes les heures => 24 PE/j
*** : Un PE toutes les deux heures => 12 PE/j
**** : Un PE toutes les deux heures (sauf à 4h et 6h) => 10 PE/j
***** : Aucun PE n'est consommé => 0 PE/j

Petite chose sans importance mais qui ont leurs importances quand même

Il faut savoir que tout les weekend ma personne est enlevé par de magnifiques et somptueuses jeunes filles et que donc je n'ai l'occasion que de faire le minimum. les enlèvements n'ont qu'un seul but, diriger sur de fausses pistes notre Sherlock Holmes Languedocien.

Il faut savoir aussi en parlant d'autre chose qu'une des jolies conseillères de notre Comté apprécie les fleurs, et qu'une autre apprécie les compliments. A vous de devinez qui ???


Petit jeu maintenant pour ne pas changer nos habitudes

Combien le conseil actuel a t il eut de membres depuis son élections"

Les paragraphes du Procureur, Conseiller aux Maires et Conseiller aux Affaires religieuses Arthur: "Avons lancé quelques procès et sommes en attente de réponse de l'international et notamment de l'Italie où deux actes d'accusations ont été envoyé pour actes de pirateries. Avons eu quelques affaires particulières à traiter et notamment dans le cadre d'une affaire dicte Sombre d'un nettoyage des routes réalisé en plein accord, affaire pour laquelle relaxe fut demandée au regard des documents que nous avons reçus. Avons eu la surprise et presque la joie de constater que le travail de la justice, une nouvelle fois si j'ose dire, rends nos villageois presque heureux et le témoignage de reconnaissance qui nous a été rendue par dame Caessa, provençale de son état ainsi donc la justice ne se rends pas que pour nos Languedociens mais bien pour l'ensemble des hommes et des femmes qui passent en nostre beau comté. Qu'il soit su que Justice rime avec Volonté celle du juge Kelak et la mienne de vous servir afin que le bon droit règne en nos terres !

Enfin, dans la rubrique il paraît, il paraît que les lieux de retraites nous ramène ceux que nous aimons en pleine forme. Prions le Très Haut que cela soit le cas !"

Les phrases du Comte Celtic: "Quelques pistes sont prospectées concernant la sécurité du Languedoc et de ses voisins. Nous avons bon espoir que très bientôt nos chemins soient libérés et que les languedociens puissent se promener de ville en ville en toute quiétude. C'était le mot du coms qui n'est pas très prolixe. Ah oui j'oubliais. Le coms en lui même n'est rien sans ses conseillers."

Les paragraphes du Juge Kelak: "Chaque jour qui passe nous nous rapprochons vers ce qui devient malheureusement une tradition… un conseil restreint… je ne peux que remercier et féliciter ceux qui restent pour leur courage et leur abnégation…. Et je ne peux que déplorer que tant de personne viennent se mettre sur une liste juste pour faire joli sur leur CV…et démissionne à la première contrariété ou pire reste dans un conseil sans rien y faire.

l’homme d’action cherche des moyens… les gens foutres cherchent des excuses… hélas la première catégorie devient rare… en tout cas merci à eux et merci aussi entre autres, aux maires et à leurs équipes ainsi qu’aux chefs de ports et de capitannerie… rare lueur d’espoir dans ce bas monde."

La phrase du Commissaire au Commerce Cebyss: "Si vous devez prendre un champ pensez aux céréales !"

Les phrases de la Prime Ambassadrice Morphée: "Je participe au conseil, dans la mesure de mes connaissances et compétences. Je me rends compte de l’importance de communiquer, que ce soit de manière interne ou externe, et le travail du porte-parole est primordial. D’ailleurs, il paraît que la Prime a du Vice… Vous en saurez plus très bientôt !"


Les bruits de couloir

Le Porte-Parole aurait eu des problèmes digestifs cette semaine. D'aucuns prétendent qu'il s'agit d'un poulet au fenouil, alors que d'autres privilégient la thèse d'un bon plat de démission sur son lit d'inconsistance. Le mystère demeurera complet puisque fier, le Mendois s'est refusé à être suivi par un médicastre.

Le Bailli, qui ne manque pas une occasion de se montrer galant, aurait séduit de nouvelles demoiselles durant la semaine. Les noms restent secrets, mais le multifonction Procureur, souvent aperçu en compagnie du Commissaire au Commerce ces derniers temps, aurait brigué la charge de responsable de la bonne santé du Bailli, dont les efforts de séduction laisse craindre le pire. Profitant de ces contacts à la procure, le multifonction Procureur aurait fait venir des médicaments de couleur bleue d'Italie pour un traitement spécial à suivre par le Bailli.

La déclaration de la Prime Ambassadrice a fait grand bruit. Elle aurait donc un vice. Dans l'urgence, un conseil de crise se serait réuni pour une pleine journée de discussions sous la houlette du multifonction Procureur promu entre temps responsable du conseil de crise concernant le vice de la prime. Le Comte conseillé par le Connétable aurait tranché finalement: la gourmandise.


Le saviez-vous ?

Chaque semaine le Comté rachète des marchandises en quantité égale à chacune des 9 villes du Languedoc. On appelle ça «les enveloppes », elles se composent de céréales qui servent à produire le bétail nécessaire à nos éleveurs. Leur quantité varie en fonction de la quantité de bétail vendu la semaine précédente. En ce moment par exemple, le Comté rachète par semaine et par mairie : 50 sacs de blé à 12.50 écus et 70 sacs de mais à 3.30 écus.

En même temps que ces céréales, le Comté reprend également ce qu’on appelle « les festins ». Chaque jour, le Comte doit faire préparer 20 repas ou « festins » afin de nourrir les membres du Conseil (en pure perte car cela ne nourrit personne en fait, mais obligatoire). Le Comté reprend donc 17 festins par semaine et par mairie au prix de 17.50 écus. Ils se composent en principe de viande ou de poissons, mais peuvent aussi être composés de lait, pain, fruits, légumes ou maïs.

Depuis la disparition de la foire Comtale ces échanges se font par mandats, qui sont remis aux maires dès le lundi soir.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce Xe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Lun 14 Mai 2012, 20:02

Une armée non autorisée en Languedoc, suite et fin


Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


L'armée provençale "Les Chasseurs de Provence", commandée par Grocro et qui avait foulé illégalement le sol du Languedoc et pris position devant les remparts de Nîmes, a été dissoute en date du XIe jour de mai. Son commandant a été mis en procès et sera jugé pour son acte considéré comme hostile. Le Conseil Comtal se félicite que le sang n'ait pas eu à couler dans cette triste affaire menaçant l'intégrité du territoire languedocien.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XIVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Fermeture de la mine Nîmes-Arles et nivellement des salaires des mineurs


Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Au vu de la situation des mines et après consultation de Monseigneur Malkav de Vamperia, spécialiste de la question que le Conseil Comtal remercie pour son aide, les Conseillers économiques ont pris plusieurs décisions afin d'assainir la politique minière, toujours en proie à des difficultés en raison de la très faible production de pierre.

Il a ainsi été décidé que la mine de fer entre Nîmes et Arles serait fermée afin de diminuer les coûts d'entretien. Il a de même été décidé que les salaires de toutes les mines et carrières serait abaissé à 15 écus, hormis celui de la carrière de pierre entre Narbonne et Carcassonne dont le remplissage est vital pour le Languedoc et qui se montera à 15.10 écus.

Ces mesures ont pris effet en date du XIVe jour de mai et demeureront appliquées jusqu'à nouvel ordre. Les Conseillers économiques espèrent que cette nouvelle direction permettra de solutionner rapidement le problème de la mine située entre Lodève et Montpellier. Il a pleinement conscience de la situation des Lodèvois qui ne peuvent plus se rendre à la mine dès le début d'après-midi en raison de son remplissage. Las, il n'a pas encore les moyens d'agir. En attendant qu'une solution soit trouvée et mise en place, le Conseil Comtal recommande aux travailleurs de Lodève et Montpellier qui ne trouveraient embauche à la mine, en forêt ou à la pêche, de travailler pour l'Eglise aristotélicienne afin d'épargner les finances comtales sur lesquelles est ponctionné le RMI. Ce travail permet non seulement de gagner la même somme, mais également d'augmenter sa réputation.

De même, le Conseil Comtal recommande aux Carcassonnais et aux Narbonnais de poursuivre l'effort dans le remplissage de leur carrière de pierre commune et même de l'améliorer. Il en va de même pour les Mendois, dont le trop faible taux de remplissage de la carrière de pierre, constitue un réel problème. Il faut se rendre dans les carrières de pierre, le Comté en a vraiment besoin. Merci !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XIVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mar 15 Mai 2012, 20:39

Une nouvelle Charte de l'Ambassade Languedocienne


Citation :
Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Après discussion et vote, le Conseil Comtal a le plaisir d'annoncer l'entrée en vigueur de la nouvelle Charte de l'Ambassade Languedocienne. Le Conseil Comtal remercie toutes celles et tous ceux qui ont pris part aux modifications de la précédente Charte et salue leur travail.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Citation :
Charte de L’Ambassade Languedocienne



Partie I - Préambule

Article 1 : La Charte de L’Ambassade Languedocienne établit les principes régissant le fonctionnement de l'institution ainsi que les droits et devoirs des diplomates. Tous les diplomates doivent approuver, contre-signer cette charte et s'y conformer.

Article 2 : L’Ambassade est une institution comtale, placée sous l’autorité du Premier Ambassadeur par délégation du Coms.
L’Ambassade a pour mission de représenter le Comté du Languedoc en dehors de ses frontières.


Partie II - Du Premier Ambassadeur

Article 3 : Le Premier Ambassadeur a en charge la bonne marche de L’Ambassade.

Article 4 : Le Premier Ambassadeur peut être nommé ou révoqué par le Comte du Languedoc

Article 5 : Le Premier Ambassadeur doit garder le secret sur ce qu'il peut apprendre de par les accès liés à sa fonction.

Article 6 : Le Premier Ambassadeur a comme adjoint le Vice-Ambassadeur pour l'assister dans sa tâche de gestion de L’Ambassade.

Article 7 : En cas de vacance du poste de Premier Ambassadeur ou d'absence prolongée de celui-ci, le Vice-Ambassadeur officiellement autorisé par le Coms à remplacer son supérieur et peut nommer ou révoquer un diplomate. Il rend compte directement au Coms du Languedoc.

Article 8 : Le Premier Ambassadeur et le Coms peuvent nommer ou révoquer un diplomate.


Partie III - Des diplomates

Article 9 : Tout diplomate doit fidélité au Coms du Languedoc.

Article 10 : Une charge d'ambassadeur est fixée pour chaque province ou ordre reconnu par le Languedoc.

Article 11 : L'Ambassadeur s'engage à faire propager les demandes d'alliances et d'ententes du Coms du Languedoc.

Article 12 : L'Ambassadeur a pour devoir:

- De se faire connaître dans sa province d'affectation et à prendre connaissance de ses homologues.
- D'être courtois et d'éviter tout propos belliqueux à l'encontre des autres provinces.
- De soumettre des propositions de traités entre le Comté du Languedoc et sa province d'affectation, validées par le Premier Ambassadeur ou le Vice-Ambassadeur.
- De s'informer régulièrement des événements se déroulant dans sa province d'affectation et d'en faire un compte-rendu régulier.
- D'être représentatif du Comté du Languedoc pour apporter une aide diplomatique, économique, culturelle ou militaire avec l'aval du Premier Ambassadeur ou de Vice-Ambassadeur.
- De ne révéler aucune information hors des murs de la Chancellerie du Languedoc.
- De porter l’insigne de l’Ambassade à tout moment afin de montrer son appartenance à l’équipe ambassadoriale.



Article 13 : Aucun diplomate n’est dépositaire du scel comtal et ne peut l’utiliser. Le Premier Ambassadeur a l’usage exclusif d’un tampon à apposer sur les courriers, traités et nominations. Sauf exception, auprès du Vice-Ambassadeur si celui à l'aval du Coms du Languedoc ou du Premier Ambassadeur.
L'utilisation abusive de ce tampon équivaut à une usurpation de titre ou faux dans les titres.

.

Article 14 : Tout diplomate manquant à ses devoirs peut se voir retirer ses attributions, ou être poursuivi en justice en cas de faute grave.

Faict à Montpellier,
Le XIV jour du mois de Mai en l'an de grâce mil quatre cent soixante,

Nous, Morphée de la Barre Prime Ambassadrice avons rédigé et paraphé.



Nous, Roderick de Vandimion, Coms du Languedoc, y avons apposé notre scel.


Réponse à la proposition du Baron d'Exat et de Portes


Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Après longue discussion, consultation, le Conseil Comtal a voté à la majorité l'acceptation de la proposition faite par Messire Jehan Djahen Rieucros Shaggash, Baron d'Exat et de Portes, Seigneur de Couffoulens. Qu'ainsi, Messire Rieucros Shaggash est convié au Castel de Montpellier afin de régler les derniers détails et sceller l'accord commun.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.



Rapport hebdomadaire sur les mines VI


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal a le plaisir de vous présenter le tableau de fréquentation des mines hebdomadaire*.



En terme de production, la semaine précédente les mines ont généré un gain de 367 kilos de fer et de 52 boisseaux de sel et une perte de 54 quintaux de pierre et de 2705 écus après déduction des salaires des mineurs et des coûts d'entretien. En considérant le prix des différents matériaux, les mines ont dégagé en terme d'écus un bénéfice de près de 4700 écus, soit un peu moins que la semaine dernière.

La fréquentation s'est quelque peu essoufflée cette semaine dans la plupart des mines. Seule celle d'or entre Montpellier et Lodève, celle de fer entre Uzès et Alais et celle de fer entre Narbonne et Béziers ont émargé. La première a maintenu son taux de fréquentation à 100%, la seconde a augmenté le sien de 6% et la dernière a fait un bon prodigieux de 15%! Bravo à tous les mineurs de ces villes. Merci également aux mineurs de toutes les autres villes. Ne ménagez pas vos efforts, continuez, le Languedoc en a besoin.

A noter que cette semaine seront calculées les taux des deux dernières semaines pour le tableau d'honneur des mines. Les maires seront informées des récompenses qui leur seront attribuées.

A toutes et tous, n'oubliez pas de vous rendre à la mine !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

[hrp]* cliquez sur la petite image pour l'agrandir.[/hrp]


Soutien à la Bourgogne


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de toutes les Bourguignonnes et de tous les Bourguignons, de tous les voyageurs sillonnant nos belles provinces, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal du Languedoc, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


En cette sombre période pour le Duché de Bourgogne, le Conseil Comtal tient à réaffirmer son amitié et son soutien au Conseil Ducal de Bourgogne légitimement élu et odieusement renversé par le fourbe Eusaias ainsi que ses sbires, dont tout le monde sait qu'ils appartiennent à la race des brigands, des pillards et autres faquins.

Le Languedoc n'oublie pas les terribles épreuves qu'il a traversées après le pillage de Montpellier voilà quelques années, il n'oublie pas jusqu'où la perfidie peut amener et tous les efforts qu'il faut consentir pour l'annihiler. Le Languedoc invite tous ses citoyens à prier pour la Bourgogne, à prier pour ses courageuses et courageux qui défendent au prix de nombreux sacrifices des valeurs que le Languedoc partage.

Qu'en ce jour, il soit su que le Languedoc est l'ami de la vraie Bourgogne, l'ami de son Conseil Ducal légitimement élu, de son Duc, Sa Grâsce François Delamark et qu'il condamne sans appel la perfidie d'Eusaias et de sa clique.

Courage Bourguignonnes et Bourguignons ! Le combat que vous menez pour votre libération est juste et légitime. Il ne sera pas oublié et débouchera immanquablement sur la victoire des valeurs que nous partageons !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Sam 19 Mai 2012, 04:40

Démission de la Prime Ambassadrice et appel aux candidatures


Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Ce XVIIIe jour de mai, le Conseil Comtal du Languedoc a pris acte de la démission de la Prime Ambassadrice, Mestra Morphée de la Barre. Afin de pourvoir à cette charge désormais vacante, il a été décidé de lancer un appel aux candidatures. Les candidatures sont à envoyer au Porte-Parole dans un délai de quatre jours. Le Comte, selon les dispositions de la Charte de l'Ambassade languedocienne, procédera par la suite à la nomination.


Pour rappel, voici les articles concernant le Premier Ambassadeur dans la Charte précitée.


Citation :
Partie II - Du Premier Ambassadeur

Article 3 : Le Premier Ambassadeur a en charge la bonne marche de L’Ambassade.

Article 4 : Le Premier Ambassadeur peut être nommé ou révoqué par le Comte du Languedoc

Article 5 : Le Premier Ambassadeur doit garder le secret sur ce qu'il peut apprendre de par les accès liés à sa fonction.

Article 6 : Le Premier Ambassadeur a comme adjoint le Vice-Ambassadeur pour l'assister dans sa tâche de gestion de L’Ambassade.

Article 7 : En cas de vacance du poste de Premier Ambassadeur ou d'absence prolongée de celui-ci, le Vice-Ambassadeur officiellement autorisé par le Coms à remplacer son supérieur et peut nommer ou révoquer un diplomate. Il rend compte directement au Coms du Languedoc.

Article 8 : Le Premier Ambassadeur et le Coms peuvent nommer ou révoquer un diplomate.



Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XIXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Dim 20 Mai 2012, 18:02

Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le résumé

La semaine a été plutôt animée. L'incident de l'armée de Provençaux entrée en Languedoc a été rapidement réglé et sans effusion de sang. Le commandant de cette armée, Grocro, l'a dissoute et est actuellement jugé devant nos tribunaux pour son acte d'agression et de menace envers le Languedoc. Toujours dans le domaine de la défense, la mise en place du nouveau Code de l'Ost a pris du retard en raison de malheureux ImpondéRabLes frappant le capitaine. Le Comte espère néanmoins régler la question avant la fin du mandat.

Dans le domaine de la justice, la mise en place du nouveau système imaginé par le Juge, Messire Kelak Akap, et le Procureur, Messire Arthurcano, se poursuit avec plus ou moins de réussite. Il demeure encore tôt pour établir un bilan de ce projet.

Dans le domaine de la diplomatie, une nouvelle Charte de l'Ambassade languedocienne a été adoptée. Las, la Prime Ambassadrice, Mestra Morphée de la Barre, a présenté sa démission. Le Conseil Comtal la remercie pour son investissement et son travail. Il lui souhaite une bonne continuation. Un appel aux candidatures pour ce poste désormais vacant a été ouvert et s'achèvera mercredi matin.

Dans le domaine de l'économie, les décisions prises dans la politique minière grâce aux conseils avisé de Monseigneur Malkav de Vamperia ont permis d'équilibrer un peu les comptes. Le stock de matière première augmente et cela devrait permettre rapidement d'augmenter le nombre de places de travail disponible dans la mine entre Lodève et Montpellier. Par ailleurs, les récompenses pour le tableau d'honneur des mines ont été distribuées aux mairies, rattachées aux mines dont les taux de fréquentation ont augmenté. Durant la semaine, un bilan pour les récompenses individuelles sera fait et les prix commenceront à être distribués.

Dans le domaine de la communication, des discussions intéressantes ont eu lieu à Béziers et ont permis la proposition d'une idée au Conseil Comtal concernant la mise en place d'un lieu d'information sur les postes de conseillers, de fonctionnaires comtaux, sur les institutions comtales... Ce projet a pris le nom de Comptoir des Connaissances. Merci à Dame Hispahan, Mestre Gigagil, Mestra Zolena et Mestra Valeriane Guernerac qui en sont à l'origine. Pour le reste, le Porte-Parole quitte Narbonne ce jour et sera à Carcassonne dès lundi pour la dernière étape de son tour du Languedoc.

Dans le domaine des animations, une deuxième rencontre de soule opposant les Nobles aux Vieux a été lancée. Le bal de printemps continue et le CLE continue de recruter et de réfléchir à de nouvelles animations.

En cours

Une rencontre se déroule au Castel de Montpellier entre le Comte et le Baron de Portes et d'Exat afin de tirer un trait définitif sur les rancunes et les querelles du passé.

Concernant la politique maritime, une nouvelle mouture du Décret Maritime et Portuaire du Languedoc est discutée au Conseil et sera bientôt mise au vote.


La parole aux conseillers

Le paragraphe du Porte-Parole Actarius: "Merci à Béziers et Narbonne pour leur accueil, merci aux différents intervenants dans les halles et en taverne. Merci à toutes les personnes qui m'ont témoigné leur reconnaissance pour le Grand Jeu des Mineurs. Continuez d'être enthousiastes ! C'est la denrée la plus rare et la plus chère qu'il soit ! Et malgré tout ce qui pourra être dit, c'est par cet enthousiasme que le Languedoc se relève et devient une contrée où il fait bon vivre, une contrée où des gens de tout horizon décident de s'établir. On est loin du temps où les gens fuyaient un Languedoc policier, régi par des pages et des pages de lois liberticides. A tous les nouveaux venus, les nouveaux habitants, benvenugts en Lengadoc !"

La phrase du Connétable Dame Blanche: "La Connétablerie vas trés bien ,toujours un stock d'armes a dispositions pour nos valeureux soldats."

Les paragraphes du Bailli Bentich: "Du point de vue animaux tout se passe merveilleusement bien. les responsables sanitaires font un boulot magnifique pour que les naissances se passent très bien. Pour les hauts fonctionnaires, les jours parfois sont difficiles mais on y arrivent chaque jours, grâce aux efforts conjugué de tous. Les salaires des mines ont été réajusté. Suite aux nombreux ressortissants étrangers les dépenses pour la défense on encore augmenté.

Attention certaines rumeurs font état qu'un juge jouerait du robinet avec une grande croix. Pas ce concours cette semaine, vu que je n'ai reçu aunes réponses pour les précédents, dommage j'avais un lot extraordinaire a offrir, tant pis je le garderai. Et j'offre un bouquet de fleur à toutes les filles et femmes du languedoc"

Les paragraphes du Procureur, Conseiller aux Maires et Conseiller aux Affaires religieuses Arthur: "Cette semaine, j'ai lancé 5 procès dont 1 pour escroquerie suite non respect d'un arrêté de la ville de Nîmes, 2 procès contre des vilains preneurs de mairies, 1 procès pour brigandage et enfin 1 procès contre une armée provençale venue se réfugier sur nos terres pour rompre la formation selon sa plaidoirie.
En matière de justice, avec le juge Kelak nous avons commencé à mettre en place l'amende par don avec plus ou moins de succès mais nous n'en sommes qu'aux balbutiements.

Avec le chef de la capitainerie, nous avons oeuvrer pour la rédaction d'un amendement du décret Maritime et Portuaire afin de prendre en compte les arguments de chacun. Ce projet est actuellement dans les mains des chefs de port qui ont jusque ce mercredi 16 au soir pour donner leurs avis."

Les phrases du Comte Celtic: "Los Lops Occitanencs en visite dans votre ville, après Montpellier , Lodève, Béziers, Narbonne et au delà qui sait... Certains se promènent en lances, le Coms a choisit l'armée... Qui a dit qu'il avait des idées de grandeur? J'entends des conseillers qui rigolent...

Des nouvelles du conseil? Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. C'est ce qui fait toute la beauté du Languedoc et de ses habitants."

Les paragraphes du Juge Kelak: "Début de semaine trop calme, fin de semaine trop remplie, en effet de nombreuses coopérations judiciaires ont été mises en place ces derniers mois par le pôle justice et le procureur travail en permanence pour en rédiger de nouveau, et donc mes collègues m'ont envoyé de nombreux verdicts afin de clore de nombreux dossiers, enfin la bonne nouvelle c'est qu'ainsi je pourrais vraiment céder à mon successeur un bureau sans trop d'affaire en cours.

N'oubliez pas de venir voir ce choc des titans, ce choc des générations que nous offre le match de soule actuellement en cours, Chrego capitaine de l'équipe finaliste de l'avant dernière coupe du roy contre Actarius Capitaine de l'équipe demi finaliste d'une édition lointaine... les coups vont se perdre.

Pour début juin le CLE va encore vous gâter et n'oubliez pas nos locaux sont ouverts à toutes et tous."

Les paragraphes du Commissaire au Commerce Cebyss: "Les semaines se suivent et se ressemblent en ce moment. La trésorerie est restée stable et les modifications effectuées en début de semaine sur les mines semblent porter leurs fruits, on retrouve un équilibre sur la consommation de fer et un excédent en pierre, ce qui était le but recherché. Si les fréquentations se maintiennent sur la fin de semaine nous pourrons envisager de remonter rapidement le nombre de places sur la mine entre Lodève et Montpellier.

Nous avons également accueillit un nouveau maire à Mende cette semaine, Mestre Altaranz qui s’installe dans son nouveau bureau et à qui nous souhaitons tout le courage nécessaire à ses nouvelles fonctions.

Sinon… il parait qu’un lapin blanc, danseur de flamenco et poète à ses heures, sévit dans les tavernes de Narbonne et qu’on essaye en vain de le capturer…"


Les bruits de couloir

Il parait que le multifonction Procureur a des envies de naviguer et de voir le bout du monde, le visage caressé par les embruns au devant de la proue avec pour seul contrainte la ligne de l'horizon le jour et le soir cette étoile qui guide les capitaines pour déterminer leur cap à savoir l'Étoile Polaire ou autrement nommée l'étoile du Nord ! Il aurait ainsi brigué la charge de premier explorateur languedocien en devenir.

Le Porte-Parole se serait livré à une danse dans une taverne de Narbonne. Une esquisse de la scène aurait été faite, mais serait gardée dans le plus grand secret. A la suite de cette soirée houleuse, certains se demanderaient si le Porte-Parole aurait l'énergie physique et mentale pour un deuxième Tour du Languedoc ? Réponse dans quelques jours.

La Commissaire au Commerce, charmée par un chapeauté aux bottes rouges aux origines angloises, aurait décidé de rejoindre le convoi du Porte-Parole. Soucieux pour sa sécurité le multifonction Procureur se serait fait nommé responsable de la sécurité du CAC. Il se murmure que le Porte-Parole aurait prévu une riposte avec une corde. A suivre...


Le saviez-vous ?

Dans six jours se dérouleront les prochaines élections comtales. Toutes les citoyennes et tous les citoyens du Languedoc peuvent d'ores et déjà aller voter en leur âme et conscience pour les deux listes qui se sont lancées dans la course au Conseil.

Pour ce faire, rien de plus simple, rendez-vous à la sénéchaussée, dans la section élection du Conseil. Consultez les programmes des deux listes, rendez-vous en gargote s'il vous plaît d'en savoir plus et de poser vos questions, puis votez.

Votre choix déterminera la composition du prochain Conseil Comtal, élu pour les deux prochains mois. Il est donc important, fondamental même de vous rendre aux urnes pour faire valoir votre droit de choisir celles et ceux que vous voulez au Conseil.

Une fois, les douze conseillers élus, deux jours seront mis à leur disposition pour qu'ils choisissent le prochain Comte ou la prochaine Comtesse du Languedoc.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Plus de mineurs entre Lodève et Montpellier


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal a le plaisir d'annoncer qu'à la suite du virage pris dans la politique minière sous l'impulsion des Conseillers économiques et de l'apport méritoire et incontestable de Monseigneur Malkav de Vamperia, que la capacité maximale de la mine d'or entre Lodève et Montpellier va être portée de 60 mineurs à 75. Cette décision sera effective dès le XXIe jour de mai. La viabilité de cette mesure sera étudiée durant la semaine et dépendra beaucoup des efforts des Carcassonnais, Narbonnais et Mendois à remplir leur carrière de pierre respective. Car l'augmentation de la capacité de la mine d'or entraînera des frais d'entretien supplémentaires en matières premières.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Dim 20 Mai 2012, 20:41

Disparition de Monseigneur Adrien Desage


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal a appris la disparition de l'ancien Comte du Languedoc et actuel Conseiller Comtal, Monseigneur Adrien Desage, lors d'une partie de chasse voici désormais trois semaines dans la Vicomté de Saint-Rémézy. Il n'est depuis lors pas réapparu. Le Conseil appelle toute personne qui aurait des nouvelles ou des informations à prendre contact avec le Porte-Parole dans les plus brefs délais.

De même, il appelle les Languedociens à se mobiliser, à venir aider aux recherches de Monseigneur Desage commencées par son épouse, Dame Ayena d'Alquines, ou à prier pour que l'ancien général du Languedoc soit retrouvé rapidement et en bonne santé.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mar 22 Mai 2012, 11:53

Nomination d'un nouveau Bâtonnier


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Comte du Languedoc, Sa Grandeur Roderick de Vandimion, a décidé de confier la charge de Bâtonnier du Languedoc à Mestre Jorocket d'Evanes. A titre de rappel, la charge est définie comme suit dans le décret institutionnel sur le Barreau du Languedoc:


Citation :
Organisation du barreau

Le barreau est composé des avocats et est présidé par le bâtonnier.


a/ le Bâtonnier

Le bâtonnier reste un avocat à part entière.
Il représente le barreau et est responsable de son bon fonctionnement.

Le bâtonnier est nommé par le comte.
Il peut démissionner, mais devra au préalable en informer le Comte.
Pour des raisons motivées le bâtonnier peut être destitué et remplacé.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mer 23 Mai 2012, 17:15

Rapport hebdomadaire sur les mines VII


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal a le plaisir de vous présenter le tableau de fréquentation des mines hebdomadaire*.



En terme de production, la semaine précédente les mines ont généré un gain de 20 kilos de fer, de 103 quintaux de pierre et de 283 boisseaux de sel et une perte de 1913 écus après déduction des salaires des mineurs et des coûts d'entretien. En considérant le prix des différents matériaux, les mines ont dégagé en terme d'écus un bénéfice de près de 6400 écus, soit près de 1700 écus de plus que la semaine dernière.

Le revirement opéré dans la politique minière permet de rééquilibrer la donne. En fermant la mine entre Nîmes et Arles, le coût d'entretien en matières premières diminue sensiblement, ce qui permet d'augmenter le stock de pierre, de fer et celui de sel - pour de l'exportation -. Bien entendu, le bon équilibre repose également sur le taux de fréquentation des mines.

Et en cela, il nous faut féliciter en premier lieu les Mendoises et les Mendois dont le taux de fréquentation de la carrière a fait un bond de 17% pour arriver à 45%. Bravo et merci à eux pour les efforts. Merci également aux gens de Narbonne et Carcassonne dont la carrière est remplie de manière constante aux alentours de 60%. Merci également aux Montpelliérains et aux Lodévois qui maintiennent la fréquentation de leur mine de fer commune à 100%!!!

Les félicitations du Conseil vont également aux Nîmois, aux Biterrois, aux Alaisiens et aux Uzétiens, qui font preuve d'une remarquable assiduité en maintenant la fréquentation de leurs mines respectives à un niveau plus qu'honorable.

A noter que la mine de sel de Nîmes a vu sa fréquentation exploser en raison de la fermeture de l'autre mine de la ville. Afin d'équilibrer les récompenses du tableau d'honneur des mines. Une adaptation du système sera faite prochainement.

A toutes et tous, n'oubliez pas de vous rendre à la mine ! Le Languedoc en a besoin !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

[hrp]* cliquez sur la petite image pour l'agrandir.[/hrp]


Citation :
Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Après discussion et vote, le Conseil Comtal a approuvé l'entrée en vigueur de la nouvelle Charte du Barreau du Languedoc. Le Conseil Comtal remercie toutes celles et tous ceux qui ont pris part aux modifications du texte précédent et salue leur travail.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

Citation :
Charte du Barreau du Languedoc



Partie I - Préambule

Article 1 : Afin d'assurer le droit à la défense, le Comte reconnait à travers le barreau du Languedoc le droit d’exercer la fonction d'avocat. Le barreau est placée sous l'autorité du bâtonnier par délégation du Comte.

Article 2 : Tout individu, accusé comme plaignant, peut demander gratuitement une assistance juridique auprès d'un avocat du Languedoc.

Article 3 : L'avocat du Languedoc doit respecter la présente charte.


Partie II - De l'Avocat du Languedoc

Article 4 : Le rôle de l'avocat est de représenter son client, de le défendre et de le conseiller dans le cadre d’un procès.

Article 5 : L'avocat ne peut réclamer une rémunération pour ses services.

Article 6 : L’avocat est tenu par le secret professionnel de façon illimité dans le temps.

Article 7 : L’avocat se doit de respecter la volonté de son client. En l’absence de volonté exprimée, l’avocat plaidera au mieux dans l’intérêt de son client.

Article 8 : L'avocat peut refuser d'assister une personne lui en faisant la demande mais devra néanmoins en informer le barreau.

Article 9 : Est admis comme avocat tout languedocien ayant suivi la formation à la faculté de droit et ayant réussi le(s) examen(s), selon les modalités définies par le bâtonnier. Un avocat du Dragon languedocien peut rejoindre le barreau sur simple demande auprès du bâtonnier.

Article 10 : L'avocat peut démissionner de sa charge mais devra préalablement avertir le bâtonnier.


Partie III - Du Bâtonnier du Languedoc

Article 11 : Le bâtonnier est un avocat ayant en charge le bon fonctionnement du barreau, il doit notamment maintenir l'activité de la faculté de droit, veiller au respect de la déontologie de l'avocat et assurer la communication.

Article 12 : Le bâtonnier ou le Comte peut suspendre ou radier un avocat du barreau.

Article 13 : Le bâtonnier est nommé ou destitué par le Comte.

Article 14 : Le bâtonnier peut démissionner de sa charge mais devra préalablement avertir le Comte.


Un nouveau Décret Maritime et Portuaire du Languedoc


Citation :
Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Après discussion, le Conseil Comtal a accueilli favorablement la proposition nouveau Décret Maritime et Portuaire du Languedoc et le Comte a décidé avec l'appui de plusieurs Conseillers de son entrée en vigueur. Le Conseil Comtal remercie toutes celles et tous ceux qui ont pris part aux modifications du texte précédent et salue leur travail.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

Citation :
Décret Maritime et Portuaire du Languedoc



Titre Ier : Champ d’application du décret

Article 1er : ports et navires concernés

Tout navire, quel que soit son tonnage, sa forme, son pays ou son Comté/Duché d’appartenance, est soumis au présent décret dès lorsqu’il accoste ou désire accoster dans un port languedocien.

Ne sont pas concernés par les dispositions de la présente législation portuaire les navires de guerre languedociens.

Le présent décret est applicable à l’ensemble des ports languedociens : naturels, construits ou en construction.

Seules les barques de pêche attachées à chaque ville portuaire concernée échappent aux dispositions du présent décret.

Article 2 : la violation de la loi

Tout capitaine de navire qui ne respecterait pas les dispositions exposées ci-après s’expose à des poursuites judiciaires.

En cas d'impossibilité de présenter un contrevenant devant le tribunal, le Languedoc s'accorde le droit d'user de moyens de coercition envers eux.
Ces moyens pouvant être -mais non limité à- l'attaque par la flotte Languedocienne du navire abritant le contrevenant.

Titre II : L’accès aux ports languedociens

Article 3 : la liberté d’accès aux ports

Tout navire peut, s’il n’appartient pas à un comté ou pays ennemi, accoster dans les ports du Languedoc. Il doit cependant se soumettre au préalable à la procédure d’amarrage ci-après décrite.

Article 4 : la demande d’amarrage

La liste des autorités portuaires compétentes devra être communiquée par les autorités comtales auprès de chaque chancellerie afin de permettre aux différents capitaines et armateurs de solliciter les autorisations d’accostage. Elle sera également rendue publique en terre languedocienne.

Tout mouillage non autorisé préalablement par les autorités compétentes constitue une violation de la législation portuaire conformément à l’article 2 du présent décret. Il peut par ailleurs être considéré comme un acte de guerre ou de piraterie autorisant toute réponse militaire adéquate de la part des forces militaires languedociennes sans qu’aucune réparation ne puisse être demandée.

Cette demande devra être accompagnée de la liste des passagers éventuels transportés par le navire. Elle indiquera le motif de l’amarrage et la durée de l’escale.

Article 5 : la gestion des demandes d’amarrage

La demande d’autorisation d’accostage sera soumise à la capitainerie du port, en la personne du Chef de port, lequel devra prendre attache avec le Conseil Comtal.

L’autorisation est donnée ou refusée discrétionnairement. Le rejet de la demande d’amarrage ne peut donner lieu à quelque recours que ce soit. Le silence gardé par les autorités portuaires sur une demande de mouillage peut être considéré comme une autorisation implicite après un délai de 24 heures.

Toute demande mensongère constitue une infraction à la législation portuaire, conformément à l’article 2 de la présente loi. Il en est ainsi, par exemple, pour toute liste de passagers fausse.

Article 6 : la durée et les effets de l’escale
Il est rappelé qu'une escale au sens marine, est le lieu où le navire fait relâche soit pour décharge des marchandises, soit pour faire le plein de marchandises, débarquer ou embarquer des passagers. Le lieu de relâche est donc tout port où le navire n'a pas port d'attache.
Ainsi tout navire ne disposant pas d'un port d'attache en Languedoc est considéré comme faisant escale.

L’autorisation est délivrée pour la durée annoncée dans la demande d'amarrage et fixée avec la capitainerie du port. Un renouvellement pour prolongation de séjour peut être sollicité auprès du Chef de port 24h avant la date d'échéance.

Toute présence d’un navire au-delà de la durée autorisée, soit initialement, soit par reconduction, constitue une infraction à la législation portuaire, conformément à l’article 2 de la présente loi.
Pendant toute la durée de l’escale, qu'elle soit dûment autorisée ou non, le navire et son contenu sont considérés comme étant en terre languedocienne et soumis aux lois, décrets et arrêtés en vigueur. Tout membre d’équipage et tout passager est tenu de les respecter, sous peine de poursuites judiciaires.

Article 7 : la vente d’un navire au mouillage

Toute vente d’un navire doit faire l’objet d’une autorisation comtale préalable. Cette demande doit être adressée au chef de port au moins une semaine avant la date de mise en vente. Elle sera transmise par ses soins au Conseil Comtal pour être examinée
Le fait de vendre un navire sans autorisation constitue une infraction à la législation portuaire au sens de l’article 2 de la présente loi.

Titre III : Taxes et droits afférents au mouillage dans les ports languedociens

Article 8 : principe du paiement d’une taxe portuaire

Le mouillage dans un port languedocien entraîne le paiement d’une taxe.

Article 9 : montant de la taxe portuaire

Le montant de la taxe portuaire est calculée selon les critères suivants :
-Navires étrangers = 3 écus par jour et 5 écus à partir du 10ème jour
-Navires appartenant à des Languedociens ne disposant pas d'un port d'attache = 3 écus par jour.

La durée servant de base au calcul est celle annoncée à l'arrivée par le capitaine.
Tout dépassement de la durée d'occupation annoncée devra refaire l'objet d'une demande 24h avant le jour de départ annoncé. Et tout dépassement du temps d'occupation prévu sans accord du comté sera sanctionné d'une amende et éventuellement d'une mise en procès.

Article 10 : modalités du paiement de la taxe portuaire

Le montant de la taxe est dû dès le lendemain de l’amarrage. Celui-ci doit être réglé auprès du chef du port ou d’un de ses adjoints qui proposera l’achat sur le marché municipal le même jour d’une marchandise surtaxée ou le don au comté dont la preuve devra être apportée par le capitaine. Le chef de port s'attachera à prendre contact avec le bailli pour s'assurer du règlement par don du capitaine.

Article 11 : exonérations et minorations de taxe portuaire

Les cas suivant seront exonérés:
*les bateaux entrant au port pour les deux premiers jours d'amarrage.
*les bateaux en réparation dont les matériaux nécessaires sont achetés au Comté, uniquement durant le temps des travaux de réparation.
*les bateaux mis à l'eau depuis moins de trois jours dans leur port de construction.
*les bateaux de toutes les personnes qui ne peuvent quitter le Comté pour diverses raisons telles que mandat de maire, mandat comtal ou mobilisation dans une armée en défense du comté.
*que tout capitaine et/ou passagers justifiant d'un travail quotidien à la mine pendant la duré d'occupation de l'anneau pourra demander un remboursement de la taxe versée à raison de 2 écus par jours de mine. La demande devant être déposée suite à la demande d'accostage dans ce même bureau 24h avant le jour de départ.

D'autres exonérations sur autorisation comtale, totales ou partielles seront possibles, étudiées au cas par cas particulièrement en cas d'échanges ou de contrats commerciaux, culturels ou militaires.

Titre IV : Les Navires

Article 12 : Port d’attache
Tout capitaine ayant une attache languedocienne par les terres ou la résidence principale et ayant fait construire son navire en Languedoc (ou ayant versé une compensation financière évaluée par le Comté) peut déclarer auprès de la capitainerie d’un des ports sa décision d’en faire son port d’attache.

Un navire ne peut avoir qu’un seul port d’attache.

Ceci permettra d'obtenir un amarrage permanent et nominatif sous réserve que les ports puissent avoir en permanence :
- une place libre dans chaque port de pêche pour les vaisseaux de passage,
- trois places libres au port de Montpellier.

Si le navire ne peut bénéficier d'un port d'attache, dans ce cas se reporter à l'Article 9.

Le fait de déclarer deux ports d’attache en Languedoc est constitutif d’une infraction à la législation portuaire, conformément à l’article 2 du présent décret.

L'attachement à un port doit faire l'objet d'une validation officielle. La demande est à adresser au chef de port qui transmettra aux autorités compétentes (le chef de capitainerie et le Responsable des affaires maritimes) qui auront 72h pour délibérer. La décision sera ensuite communiquée au demandeur par document officiel. Elle ne pourra être contestée.

La perte ou la vente d'un bateau ayant attache dans un port languedocien doit être signalée à la Capitainerie. Dans le cas d'une vente, l'acheteur est tenu de se référer à l'Article 7 du présent Décret et peut faire une demande en son nom s'il veut bénéficier de la gratuité de l'amarrage.

Tout acte de piraterie dans quelque mer que ce soit entraîne la fin de la gratuité de l'accostage en Languedoc.

Article 13: L'Abandon de navire

Tout navire abandonné dans un port Languedocien devient propriété légitime du comté du Languedoc lorsque tout espoir de résurrection de son capitaine est évanoui. (HRP: éradication)

Article 14 : La Piraterie et la Mutinerie

Tout acte de piraterie (attaque d'un navire par un autre navire) ou de mutinerie (prise de contrôle d'un navire par la ruse ou par la force contre l'avis de son propriétaire légitime) pourra être poursuivi par le Languedoc conformément à l'article 2.


Titre V : Les autorités portuaires compétentes

Article 15 : Le chef de la capitainerie Languedocienne
Il est nommé par le Comte après appel à candidatures. Il a pour attribution de conseiller utilement le Conseiller au Mines ou le conseiller désigné au suivi des affaires maritimes et Portuaires.
Il a également en charge la mise en pratique des procédures qui découlent de ce décret ainsi que la supervision du travail des chefs de port.

Article 16 : La capitainerie du port

La capitainerie est administrée par un chef de port. Il peut disposer d’adjoints afin de le suppléer ou de l’assister.

Le chef de port est désigné par le Commissaire aux Mines. Les adjoints des chefs de port sont nommés par le Chef de Capitainerie en accord avec le chef du port concerné.

Le chef de port est autorisé à contrôler un navire et à exiger de son capitaine ou armateur tout renseignement utile.

Toute obstruction à quelque contrôle ou demande de renseignement constitue une infraction à la législation portuaire au sens de l’article 2 du présent décret.

Article 17 : la marine militaire languedocienne

Tout officier de la marine militaire languedocienne est autorisé à contrôler un navire et à exiger de son capitaine ou armateur tout renseignement utile ayant trait à la sécurité du comté.

Toute obstruction à quelque contrôle ou demande de renseignement constitue une infraction à la législation portuaire au sens de l’article 2 du présent décret.


Nomination du Prime Ambassadeur


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Après réception des trois candidatures pour la fonction de Prime Ambassadeur du Languedoc, discussion s'est tenue au sein du Conseil Comtal et décision est tombée. Pour la crédibilité de ses projets, les services déjà rendus et le travail déjà accomplis au sein des Ambassades languedociennes, pour sa connaissance du Languedoc, Mestre Gigagil est nommé Prime Ambassadeur du Languedoc. Trois candidatures pour une seule charge: il fallait évidemment faire des déçus. Toutefois, le Conseil tient à souligner la qualité des deux autres candidatures et invite leur auteur à continuer de s'investir pour le Languedoc avec ferveur, à continuer d'apprendre à le connaître à continuer de se familiariser avec cette magnifique Province qui est la nôtre.

Pour rappel, le Prime Ambassadeur n'est pas un Conseiller Comtal. Par la volonté du Comte, il a accès au Conseil et s'y astreint à un rôle consultatif. Ainsi ne participera-t-il pas aux votes. Il lui est de même demandé un comportement exemplaire de par ses fonctions, un comportement mesuré, courtois et respectueux dans ses prises de paroles au Conseil, mais aussi en public. Si telles conditions ne sont pas remplies, le Comte se réserve le droit de lui interdire les accès au Conseil dans un premier temps, puis de se tourner vers des mesures plus radicales. L'acceptation de la charge vaudra pour acceptation de ces conditions.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Ven 25 Mai 2012, 17:06

Acte de conciliation entre le Languedoc et la Mesnie Rieucros Shaggash


Citation :
Citation :

Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le Conseil Comtal avait décidé en date du XVe jour de mai d'accéder à la proposition de Messire Jehan Djahen Rieucros Shaggash, Baron d'Exat et de Portes, Seigneur de Couffoulens. Une réunion a été organisée afin de procéder à la ratification de l'acte de conciliation. C'est désormais chose faite et le Conseil Comtal a le plaisir d'annoncer la fin d'une longue querelle avec la Mesnie Shaggash, puis Rieucros Shaggash, et l'entrée en vigueur dès parution de cette annonce de l'acte de conciliation et de ses dispositions.

Une affaire aussi ancienne qu'épineuse nécessité des efforts de la part des deux parties contractantes. Ces efforts ont été consentis et il n'est plus lieu désormais de revenir dessus afin de laisser ce qui appartient au passé au passé et de se tourner vers l'avenir et un travail commun pour les intérêts du Languedoc.

Afin de marquer du sceau de la bonne volonté cet acte et d'en respecter les clauses, le Conseil Comtal reconnaît que le Languedoc a eu des torts et s'est montré par le passé parfois injuste et inéquitable avec la Mesnie Shaggash, puis Rieucros Shaggash. Il consent ainsi à faire pénitence et amende honorable en versant un don de cent écus à Monseigneur Galahadd, Archevêque de la Province Ecclésiastique de Narbonne, pour les bonnes oeuvres de l'Eglise Aristotélicienne. De même, il a accepté qu'un don de cent écus soit effectué par la Mesnie Shaggash Rieucros à Messire Kelak Akap, Seigneur de Montmoirac, afin de venir en aide au CLE, en gage de repentance pour les torts passés de la Mesnie dans la querelle désormais oubliée. Place à la paix et à l'avenir.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Citation :
De nous, Roderick de Vandimion , Comte de Languedoc
De nous, Jehan Djahen Rieucros Shaggash, Baron de Portes & d'Exat, Seigneur de Couffoulens,

Avoir faisons à tous présents et à venir,

Que le Comté de Languedoc, en la personne du présent Coms, Roderick de Vandimion & la Mesnie Shaggash, en la personne du présent chef de Mesnie, Jehan Djahen Rieucros Shaggash, poussés par le noble sentiment & la douce volonté d'apaiser l'ire existant par entre lesdits Comté & Mesnie, ont décidé de faire taire à jamais le ressentiment par l'application de pénitences & de dons réciproques ;

Que la première pénitence est la reconnaissance publique des torts causés à chacun par l'autre & qu'ils sont les suivants :

Que le Comté reconnaît & confesse s'être montré injuste & irrespectueux envers la Mesnie Shaggash & l'accord existant, sur les choses ici dites : non-application du devoir de justice, du devoir de subsistance, du devoir de protection, non-respect des sanctions prévues, non-respect des deuils ayant touché la Mesnie ni même enquête sur les morts suspectes, non-respect des lois languedociennes, diffamation & actes peu charitables ;

Que la Mesnie Shaggash reconnaît & confesse s'être montrée injuste & irrespectueuse envers le Comté, au travers de ses suzerains & l'accord existant, sur les choses ici dites : non-application du devoir d'aide, du devoir de conseil, du devoir de fidélité, non-respect des décisions comtales, non respect des institutions comtales, diffamation & actes peu charitables ;

Que forts de leur reconnaissance mutuelle, le Comté de Languedoc & la Mesnie Shaggash en conviennent que nul désormais ne pourra revenir sur les choses passées, qu'elles sont désormais oubliées & pardonnées & que quiconque évoquera publiquement lesdites choses ou professera rumeurs & calomnies concernant ladite période & lesdits faits, qu'ils soient reconnus ou non, se rendra coupable de vouloir créer tensions & raviver le conflit & de fait, sera traitre au Languedoc car voulant lui nuire en ranimant la flamme de la haine ;

Que la seconde pénitence soumise aux deux partis est le don de cent écus de bon aloi envers une bonne œuvre ou une personne dans le besoin, au choix de chaque parti, mais que le don devra être honnête & juste & ne pourrait trouver le comté ou une institution comtale en bénéficiaire & devra être publiquement annoncé & affiché comme pénitence ;

Que le premier don d'apaisement Comté de Languedoc & de la Mesnie Shaggash est la renonciation quant à l'application des clauses punitives touchant le comté & qu'elles étaient celles contenues dans le VI e point du contrat unissant le Comté à la Mesnie Shaggash ;

Que le second don d'apaisement de la Mesnie Shaggash est la renonciation à perpétuité des choses armées & que la Bannière dite d'Exat sera dissoute & que ne resterons au service des Seigneurs & vassaux que simple garde privée & gens de maison, mais non plus d'armée privée ;

Que le second don d'apaisement du Comté de Languedoc est la participation en tant qu'associé, à hauteur de la moitié des dépenses & des revenus, au projet d'exploitation de la mine de charbon de terre sise à Portes & propriété du baron de Portes à savoir Jehan Djahen Rieucros Shaggash (1);

Que toutes ces décisions ne remettent en cause l'existence & la validité du Coutumier dit d'Exat qui reste & restera applicable ;


Qu'à présent & pour les temps à venir & à perpétuité, que le présent accord prend acte & effet à compter de la date d'affichage officielle & qu'entre celle-ci & la date de signature, sera considérée la période comme de transition & ne saurait être motif à poursuite, courroux ou autre acte envers quiconque, mais que celle-ci passée, sera mis diligemment & convenablement à exécution & que ceux qui agiront contre, que ce soit de leur volonté ou par négligence ne puissent prétendre à l'ignorance & soient punis justement comme traitres au Languedoc ;


Donné à Montpellier, le XVIIIe jour de Mai de l'an 1460



Roderick de Vandimion, Comte de Languedoc a scellé & ratifié ;


Roderick de Vandimion



Jehan Djahen Rieucros Shaggash, Baron de Portes & d'Exat, Seigneur de Couffoulens a proposé, scellé & ratifié ;


(SCEAU VERT) (2)




[hrp](1) : Investissement purement RP sans impact sur l'IG. L'idée est de remplacer le RP militaire de la Mesnie Rieucros-Shaggash par un RP commercial. La région de Portes dispose de ressources importantes en charbon, mais Jehan ne dispose pas des finances nécessaire à l'établissement d'une mine digne de ce nom, avec arènes (système d'évacuation des eaux), un entrepôt, un moulin (pour concasser le charbon) et tout le matériel nécessaire. En gros, si le comté participe, en terme de jeu, ça ne changera rien pour lui, si ce n'est que régulièrement Jehan fera un RP de livraison de la part revenant au Comté, tout en mettant fin à une situation qui n'apporte plus rien d'intéressant en terme de possibilité d'histoires. Du coté de Jehan, ça lui donnera l'impression que le Comté veut l'aider, il se focalisera sur l'exploitation minière et arrêtera de venir râler tout le temps pour enfin passer en mode « utile ».

(2) : RP parlant, Jehan possède bel et bien son sceau, dans les faits, le LJD n'a pas encore l'image.[/hrp]


Bilan final du Conseil Comtal


Citation :
Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Ce dernier bilan du Conseil Comtal prendra une forme différente des rapports hebdomadaires. Les Conseillers Comtaux ont été loquaces et ont résumé les grandes lignes des actions accomplies durant ce mandat. Dans les grandes lignes et en une liste non exhaustive, voici ce que l'on peut en retenir en dehors bien évidemment des efforts consentis pour la gestion quotidienne et constante du Languedoc:

  • une première partie de mandat agitée avec la prise de la ville d'Alais qui a entraînée toute une série de mesures dont la fermeture des frontières languedociennes
  • une trésorerie à la baisse en raison notamment d'une politique minière qui a été changée en fin de mandat et qui a porté déjà ses premiers fruits en vue d'une claire amélioration de la situation
  • toute une série de démissions au Conseil avec diverses raisons, des plus compréhensibles au moins justifiables
  • la révision de la Charte de l'Ambassade languedocienne et la nomination d'un nouveau Prime Ambassadeur
  • la révision de la Charte du Barreau du Languedoc et la nomination d'un nouveau Bâtonnier
  • la révision du Décret Maritime et Portuaire du Languedoc
  • la mise en place d'un projet concernant la construction de l'arsenal à Montpellier
  • la conciliation entre le Languedoc et la Mesnie Rieucros Shaggash
  • la tenue d'une cérémonie de bénédiction de la couronne comtale
  • la mise en place d'un projet concernant le versement des peines dans le domaine de la justice
  • l'avancée dans les discussions concernant la défense dont un nouveau Code et la progression vers une réforme de fond de l'Ost
  • la mise en place d'une communication active
  • la mise en place d'une animation pour les mines et du tableau d'honneur des mines


Bien entendu, les personnes à l'origine de ces projets, réformes... ne sont pas toutes au Conseil. Si elles ne sont pas citées ici, le Conseil Comtal renouvelle ses remerciements pour la participation active et leurs excellentes idées. Les animations organisées par le CLE n'ont pas été évoquées ici, mais le Conseil Comtal tient à remercier le CLE pour l'organisation du Bal de Printemps et des matches de soule.


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.

Celtic de Vandimion a écrit:
Lengadoc, Adissiatz.

Vous m'avez permis de gérer notre Languedoc, c'est entouré de la meilleure des équipes que j'ai pu tenter de le faire.
J’espère avoir répondu à vos attentes et ne pas vous avoir déçu.
Certains vous diront que le Coms dirige seul, et que les conseillers ne sont là que pour entériner ses désirs.
Ne leur répondez même pas, ils ne valent pas la salive que vous utiliserez pour le faire.
Le Coms n'est rien sans ses conseillers, Ils sont bons, le conseil avancera et le comté avec, mauvais, le comté stagnera, au pire reculera.

Ceux qui m'ont secondé sont, tous, de toute première qualité.

Ce conseil avait été placé sous le signe de la transparence et de la communication.

Je remercie pour ça notre porte-parole, le Vescoms Actarius pour le magnifique travail effectué.
La barre a été placée très haut.



Mines et port
Aucun accident minier, la fréquentation a été correcte pendant tout le mandat et si nous avons eu des difficultés d'approvisionnement au début ça a été très vite remis à niveau.
Les ports ont été réaménagés, de façon à satisfaire le plus d'armateurs languedociens possible. Ceci dit nous manquons toujours d'anneaux libres, il faudra envisager de nouveaux aménagements portuaires.
Un nouveau Chef de capitainerie a été nommé et un nouveau code portuaire adopté.

Sécurité et ost
Nous avons commencé avec une attaque brigande sur Alaïs, vite contrée par l'envoi d'une armée d'ostiens qui en a profité pour faire le ménage sur les chemins du nord , pendant que les uzetiens se rendaient maitre de leur ville.
La bande a voulu s'en prendre à Mende mais la réceptivité des mendois et de renforts venus de nos voisins les en ont dissuadés.
La dissuasion a pris un tournant décisif quand certains membres de ce groupe ont été sérieusement rossés sur les routes.
Nous serons toujours un lieu de passage, mais en aucune façon ces groupes, quels qu'ils soient ne devront stationner chez nous.
L'ost voit régulièrement ses rangs grossir nous permettant d'envisager un futur puissant surtout que maintenant le calme et la sérénité y étant revenus, les soldats, des que leurs connaissances auront été affutées par l'entrainement pourront de nouveau patrouiller sur les routes.

Justice
Point fort de notre Languedoc.
Simple, rapide et efficace.
Elle s'est dotée depuis peu d'un outil performant, une faculté de droit permettant aux maires, procureurs juges et aussi évidemment a ceux qui se destinent à la carrière d'avocat d'apprendre les bases de leur charge.

Prestige
Un petit bémol, entièrement de ma faute d'ailleurs.
Il m'a fallu du temps pour être persuadé que les fêtes étaient utiles et nécessaires.

Mais à ce jour le prestige remonte doucement.

Commerce
Ça n'a pas été ma priorité, j'ai donc laissé carte blanche à notre Cac, la comtessa Cebyss.

Les deux mois passés auront été riches en enseignement.

kelak a écrit:
Bilan du conseiller Kelak, Juge du Languedoc

Comme énoncé lors des différents bilans hebdomadaires, plusieurs choses intéressantes pour les villageois sont à retenir de ce mandat

Primo, le nombre de plainte concernant les brigandages a drastiquement diminué durant ce mandat, ce fait s’explique principalement par l’effet cumulé de la fermeture des frontières et par un nettoyage assez efficace de nos routes par nos armées, bravo à elles, bravo à nos ostiens. Bien sur il reste des brigands mais comparé à ce que nous avons connus en février mars, on va dans la bonne direction.

Autre point intéressant, avec Arthur nous avons tenter de mettre en place la « conciliation ultime » ainsi si après la première plaidoirie des 2 parties d’un procès j’estimais en tant que juge la faute avérée, je demandais au coupable un dédommagement par don envers la ville en cas d’escroquerie ou envers le comté en cas de brigandage. Jusqu'alors si nous pouvions pénaliser un coupable, nous n’avions aucun outil pour dédommager la victime. Tout ceci n’est bien sûr qu’à ces débuts mais nous avons ainsi pu obtenir 2 dons de 25 écus pour des infractions à des décrets de la ville de Nîmes, la mairie y gagne, le coupable évite un casier judiciaire , tout le monde est gagnant.

Un énorme travail de la part du procureur a été fait pour améliorer sans cesse les interactions et la coopération judiciaire avec nos comtés voisins mais je lui laisse la parole.

Bilan personnel

Et bien comme toujours nous devons déplorer que ce conseil a fini à 7 et on peut constater que c’est presque toujours les même visages que l’on retrouve au bout du parcours, on notera le retour gagnant du vicomte d’Euphor qui aura fait un excellent travail dans son rôle de porte parole.

Mes pensées vont aussi vers Antimond et Spirit qui nous ont abandonné en cours de route, pour de vrai bonne raison, contrairement aux autres.

Je suis en tout cas heureux d’abandonner cet horrible bureau de juge que je hais, et je le fais avec le sentiment du devoir accompli, il me tarde de m’investir à nouveau pour le CLE ou l’assemblée des tribuns qui font parti de ses rares endroits ou l’on y croise encore des gens simples, enthousiastes et qui donne un vrai sens au mot communauté.

Voilà et n’oubliez pas que ce comté est le vôtre et qu’il sera ce que vous en ferez:

Vous le voulez drôle et varié: rejoignez le CLE

Vous le voulez peuplé devenez tribun ou apporter votre aide à celui en place

Vous le voulez accueillant pour les voyageurs devenez douanier

Vous voulez des liens forts avec nos voisins devenez ambassadeurs

Vous voulez de beaux marchés commercez intelligemment à votre maire et travailler régulièrement pour celle ci

Voilà voilu et n’oubliez pas Boulasse per Totjorn euh non Occitan per totjorn

Kelak de la Boulasse Eternelle, Senher de Domazan et de Montmoirac

arthurcano a écrit:
Bilan de fin de mandat d’Arthur Cano de Génolhac et de Tavel,
Procureur du Languedoc,

En tant que Conseiller
En tant que conseiller comtal, cela fut un mandat des plus appréciés tant par la découverte d'hommes et de femmes de valeurs avec qui je n'avais jusqu'alors pas eu occasion de travailler.
Ce fut un mandat avec quelques anicroches épiques pour ma part avec le conseiller Antimond pour des divergences marquées sur la politique des ports et la communication. Cependant, cela ne retire en rien toute l'estime que j'ai pour lui et dans son malheur je ne peux que le soutenir. Anti si tu me lis, ma porte est et te sera toujours ouverte !
Ce fut un mandat une nouvelle fois, une de trop malheureusement, où nous avons pu apprécié la manière dont certains vivent une élection comtale. Présents sur la liste, absents au conseil ainsi fut le cas du duc de Savoie, qui est bien loin d'arriver à la cheville de son épouse à qui je souhaite tout le bonheur d'une mère avec son tendre enfant né pendant ce conseil.
A mon grand regrets également ce conflits entre le conseiller Felinia et d'autres membres de l'OST, beaucoup de choses devaient avoir lieu dans ces locaux mais la crise fut âpre même au conseil au point de blesser comme jamais.

Si là sont mes déceptions, celles qui suivent sont mes ravissements, ceux d'avoir pu cotoyer à mes côtés mon frérot qui dans la maladie aura fais tout ce qu'il aura pu pour mener à bien sa mission, celle d'avoir connu Actarius d'Euphor qui s'il ne vient pas d'une autre planète, nous montre chaque jour l'abnégation de ce que représente un travail comtal, ravissement également d'avoir oeuvrer sous le mandat de Roderick 1er qui aura su mener son équipe au devant de ses objectifs.

Enfin, mes derniers mots sont pour ceux qui sont presque comme ma famille Ben, Kelak et Cebounette, dignes représentants du Languedoc et toujours là dans les bons moments comme dans les tempêtes.

Je signe avec Kelak une seconde collaboration au pôle justice après celle de novembre dernier et de cette collaboration ressorts une justice un peu plus juste et je vous en dirai quelques mots par la suite !

Enfin, par analogie avec notre sainte mère l'église d'Aristote, oeuvrer pour le bien de notre comté est un sacerdoce en qui je trouve la force de mon accomplissement.

En tant que Procureur...
Et bien, en tant que procureur et connaissant ce poste sur le bout des doigts, nous avons repris les manquements de notre prédecesseur qui pensait sans doute que la procure se régler en dix minutes. S'il est un poste des plus prenant il en est de celui comme de tous les autres, a ceux qui sans doute pas, un travail bien fait passe par quelques heures de rédactions, de courriers et d'analyses.
Au cours de ce mandat, nous avons eu idée de mettre à profit les dons qu'afin au lieu de remplir le trou de St Celsius, et sous couvert de la preuve des méfaits une amende à hauteur du préjudice payable par don soit demandée au brigand, à l'escroc. Lorsqu'il s'agissait d'une première affaire, relaxe nous proposions, lorsqu'il s'agissait d'une récidive nous proposions une inscription au casier judiciaire de l'affaire par une amende complémentaire d'un écu.
Cette mise en place ayant eu lieu sur la fin de notre mandat, nous espérons que nos successeurs useront de cette possibilité afin de rendre notre justice toujours plus juste !

Enfin, la coopération judiciaire, toujours difficile à suivre jamais simple de relancé chacun, de courir après les accusés. Las de ce constat, j'ai donc mis en place au château une salle dite de coopération dont les clefs sont gardées par le procureur et qu'il peut prêter à loisirs à ses confrères.
Ainsi la coopération avec le Lyonnais Dauphiné se fait plus facilement encore et avec l'Armagnac, c'est à nous de nous y rendre. Je ne le conseille d'ailleurs que trop bien à mon successeur car pour un accueil, il fut parfais avec un verre d'armagnac et un tonnelet à ramener !

Les affaires...
Concernant les affaires en elles-mêmes, que vous dire sinon que toutes sur notre territoire sont closes par une efficacité collaborative en le Juge Kelak et moi même. Mais surtout grâce au travail acharné de l'OST et de la volonté du Com d'éradiqué tous les mécréants se rendant sur nos terres. Je ne sais s'ils auront une statistique à vous rendre mais pour ma part je n'aurai que ce mot... Grâce à eux, notre justice s'est trouvé assez calme surtout en seconde partie de mandat !

Ainsi la salle des plaintes est vide ou presque !

Des ports ...
Sur la seconde moitié du mandat, j'ai eu à oeuvrer avec Mestra Brangaine pour les ports et débloquer quelques situations délicates. Après un travail que nous avons repris de zéro, nous avons pu finaliser le nouveau décret maritime et fluvial.

Au regard de la situation des ports, il est urgent de monter un vrai projet de société où les villes ont leur part à prendre.
Il faut agrandir les ports pour développer le commerce extérieur et cela de manière rapide.
Je dis les mairies car sans elles nous ne pourront rien faire et elles sont souvent les premières à pouvoir en profiter lors de leurs échanges commerciaux avec l'extérieur.
Pourquoi un projet de société ? Car c'est aussi l'occasion d'offrir des salaires dignes à tous, de pouvoir rentrer chez soi en se disant Ouah cette pierre que j'ai posée... C'est pour notre port !
Enfin voila, les ports peuvent être un poumon économique pour nostre Languedoc mais c'est tous ensemble que nous pourrons y arriver !

De la conclusion
Vive le Languedoc, vive Vous et pour Vous nous oeuvrons avec plus ou moins de succès mais la grandeur nous recherchons et par la même la joie de vivre en nostre comté !

Bentich* a écrit:
Bilan de fin de mandat de Bentich de Saint Didier en Velay


En tant que bailli

Période de deux mois assez bonne, quelques soucis en fin de chaque semaine du point de vue des céréales pour que les petites bêtes puissent naitre. Le soucis viens surtout du manque de céréales venant des viles Languedociennes qui sont parfois en manque, pour telles ou telles raisons, très valable du point de vue logique mais anormale du point de vue économique.
Durant ces deux mois la nurserie animalière a fait naître, depuis le 1 Avril et arrêté au 23 Mai

310 Veaux
480 Agneaux
1086 Porcelets
78 Chevreaux

Ce qui fait vu que j’utilise du blé pour les Veaux, Agneaux et Chevreaux et du maïs pour les Porcelets et qu’il faut

3 sacs de blé par vache ce qui donne 930 sacs de blé consommés
2.33 sacs de blé par mouton ce qui donne 1119 sacs de blé consommés
6.25 sacs de maïs par cochon ce qui donne 6734 sacs de blé consommés
3 sacs de blé par Chèvre ce qui donne 234 sacs de blé consommés

Soit un grand total de 6734 sacs de maïs et 2283 sacs de blé

Vu que le Comté rachète le blé aux mairies au prix de 12.50 écus et le maïs au prix de 3.30 écus cela donne une dépense de 50750 écus.

Pour ce qui est des hauts fonctionnaires la aussi nous sommes obligé suite au niveau de prestige de notre comté d’engager tout les jours des hauts fonctionnaires pouvant fournir 20 Parchemins en Institutions. Il faut au comté tous les trois jours un Hauts Fonctionnaire avec 20 Parchemins en finances. Heureusement les Hauts Fonctionnaire pour les Parchemins, de Justice et de Commerce ne sont pas si souvent demandé

Il faut savoir qu’un Parchemin d’Etat coute aux Comté en moyenne 1.70 écus
2700 Parchemin en institution soit 3519 écus
250 Parchemin en Finance soit 425 écus
40 Parchemin en Justice soit 68 écus
40 Parchemin en Commerce soit 68 écus

Ce qui nous donne un total de 4080 écus de dépense.

J’ai en tant que bailli fait mandats 167 mandats


E tant que conseiller

Travail d’équipe avec Cebyss et Antimond, magnifique, j’ai repris l’entretiens des mines au départ d’Antimond. Avec les reste des conseillers tout c’est bien passe, je regrette juste le jeu des chaises musicales.

J’ai une pensée pour Antimond et Spiritwhite, qui malgré les soucis ont quand même été la.

Je suis assez content de l’ambiance générale et je signe a deux mains pour recommencer………….heu ba c’est ce que je fais vu que je suis encore sur une liste comtale

Je regrette aussi comme à chaque conseil que ce soit toujours les mêmes qui participent et les mêmes qui soient des fantômes

Un grand merci aux maires avec qui j'ai pu travailler, ce fut un plaisir immense

Voila pour le reste pas de soucis, la vie est belle et le mode est beau et vive le Languedoc

Dame.blanche a écrit:
Bilan de fin de mandat de Dame.blanche Connétable

En tant que Connétable:

Des armes en stock sufisant,les écus transferaient au Prêvot dans les délais.
Les Douaniers qui ont fait un travail remarquable en assurant la sécurité de notre comté.


Deux mois au coté d'un conseil dynamique ou j'ai beaucoup apprise.
J'ai essayée au maximum d'être présente en participant , méme si parfois je me suis demandée si mes observations étaient entendues.
Je n'oublierai pas cette expériance d'avoir pu oeuvrer pour le bien du Languedoc.
Promis je mettrai mon caractére de cochon de coté.

cricri2 a écrit:
Bilan de fin de mandat de CRICRI2 Prévôt

Beaucoup trop d'étrangers dans certaines villes même au moment de la loi martiale.

Des dépenses en défense qui ont augmentées depuis que j'ai repris le poste et que je mes les renforts nécessaires.

Un manque de douaniers ou de personnes pouvant faire le recensement dans deux villes surtout: Nîmes et Mende, ce qui empêche la mise à jour des feux et les rapports de douanes important pour la mise en place de défense et le suivi des brigands, merci d'ailleurs au Lieutenant Saliva qui fait la douane pour pas mal de villes.

Bon suivi des douanes aussi à Carcassonne par Eirwen de Vergeze et à Narbonne par le Sergent Aldec.

Problèmes aussi dans les prises de gardes des nouveaux qui ne sont pas formés, mais qui semblent se résoudre un peu^^

Encore des manques de Maréchaux dans certaines villes, il va falloir refaire un recrutement.

Un manque d'implications de la majorité des maires pour la défense de leur ville quand il y a une alerte, pour donner les embauches du jour et donc limiter les frais de défense.

Par contre mes félicitations à Verya maire de Uzès qui elle s'implique vraiment sur ce sujet.

En tant que conseillère :

Je regrette aussi la partie fantômes de certains conseillers.

Félicite aussi Antimond et Spirit qui sont restés autant qu'ils le pouvaient à leur poste.

Les démissions trop faciles de certains;

Sinon relativement bonne ambiance entre ceux qui sont restés.

Prête à refaire un mandat dès que possible, même si ce poste est chronophage.

Cebyss a écrit:
Cebyss de Minerve CaC du Languedoc

Bilan de fin de mandat sous le règne de sa grandeur Roederick




De l'économie du comté

Sans rentrer dans le détail, malgré une baisse notable de la trésorerie, due en partie aux importations de matières premières nécessaires à l’entretien des mines et à une modification du mode de fonctionnement, les finances du Comté sont saines

Le bilan général est stable, restant à peu près équivalent dans le cumul trésorerie/inventaire à celui du début de ce mandat.

Des mines de notre comté et leur rendement

Si la gestion des mines fut délicate en début de mandat suite à l'accroissement de la population sur Montpellier, et donc des mines d'or Coûteuses en matières premières, les derniers ajustements sur les mines ont été profitables et efficaces afin de stabiliser les pertes de pierre notamment, et faire en sorte que les productions compensent les dépenses.

Je tiens à remercier à ce propos le Vicomte Malkav de Vampérià pour ses précieux conseils.

Du commerce

Les exportations sont toujours très difficiles, hormis pour les produits de luxe et le sel. Notre production de sel se vend très régulièrement, nous avions même épuisé notre stock qui se reconstitue actuellement.

Le Comté ainsi que les Comtés et Duchés voisins manquent de céréales, la situation étant assez critique pour certaines villes. Heureusement la solidarité et les échanges entre les maires fonctionnent très bien à ce niveau là.


Je tiens d’ailleurs à les féliciter tous, ils font un travail exemplaire.

Il y a actuellement une équipe de maires très réactifs et dynamiques.

Je tiens aussi à souligner également que ce mandat à vu l’arrivée de deux nouveaux maires, Mestre Carouf73 pour Lodève et Mestre Altaranz pour Mende. Ceux-ci se sont installés dans leurs bureaux avec courage et beaucoup de mérite, ça fait plaisir d’en voir certains prêts à s’investir pour aider au mieux leurs villes, en espérant que cela suscite encore des vocations chez certains.

J’espère les avoir aidé au mieux pour leurs premiers pas

En tant que conseiller

Au niveau du Conseil lui-même, l’ambiance même si elle fut électrique au début, a retrouvé son calme par la suite. A déplorer évidemment les démissions qui l’ont marqué. Toutes nos plus chères pensées pour Antimond et Spirit, et un grand merci pour leur présence et leur dévouement infaillible à Actarius, Arthur, Bentich, Kelak… et tous les autres qui sont restés présents jusqu’au bout. Et à notre cher Coms… ce fut un plaisir comme toujours.


Actarius d'Euphor a écrit:
Bilan de la communication

Je me suis efforcé durant ce mandat de montrer une autre manière de communiquer, d'intensifier les efforts déjà consentis par les Conseils précédents sur la transparence, sur l'écoute des doléances des Languedociennes et des Languedociens.

Dans l'ensemble, je pense que cela a été une réussite, dont évidemment le mérite revient à une multitude de personnes. Je n'ai été qu'un instrument et un lien, rien de plus. Le reste a été fait par vous et par les autres Conseillers.

Le Tour du Languedoc a été réalisé et a rencontré un certain succès. Les premiers temps ont été difficiles, mais au bout de quelques étapes des idées, des doléances sont ressorties. Je pense notamment à l'idée du Comptoir des connaissances qui m'a été proposée à Béziers, le débat sur la population qui m'a été inspiré après un tour dans les tavernes de Montpellier. Ces discussions sont en cours et j'espère vraiment qu'elles laisseront place à du concret. Le concret justement, ce sont les doléances, les vôtres. Celle du maire de Montpellier vous ont valu le tableau d'honneur des mines, je n'ai fait que mettre en place. C'est lui qu'il faut remercier. Celle du maire de Lodève qui a permis un revirement de la politique minière... Ce sont de petites choses qui montrent que vos idées sont importantes. Le Conseil n'a pas la science infuse. En proposant, en présentant vos projets, vos idées, vous contribuez à l'évolution du Languedoc.

Néanmoins, ce mandat ne reste qu'un premier pas. L'effort doit se poursuivre, s'intensifier même. Le Conseil doit être à l'écoute et doit tout mettre en oeuvre pour offrir aux Languedociennes et aux Languedociens une occasion de s'exprimer et de donner leur avis.

D'autres idées concernant la communication avaient été lancées, j'espère avoir le plaisir de contribuer à les mettre en place dès le prochain mandat.

J'ai une pensée particulière pour toutes les personnes qui m'ont accompagné lors du Tour du Languedoc. Sans elle, il n'aurait pas été possible, je les remercie. Je remercie tous les habitants qui m'ont réservé un chaleureux accueil dans leur ville respective. J'ai rencontré beaucoup de gens et avec un grand plaisir. J'ai une pensée pour tous les participants au Grand Jeu du Mineur. De ma vie, je n'avais vu pareil enthousiasme pour une animation. Cette animation a été sans conteste le point d'orgue de ce mandat pour moi, et elle l'a été grâce à eux, grâce aux efforts des maires, grâce aux efforts d'Hispahan à Béziers notamment et de tant d'autres encore.

Enfin, je tiens à remercier mon équipe de médiateurs. Asaliva, Verya, Elmichele, Aimelina, Marieline, Eirwen, Jefflebarde, Arthurcano, Mhayri, Ayena, Kelak, Cypritemp, Marino. Ils ont tous été remarquables, ont tous joué le jeu et contribué à cet effort de communication. C'est une très belle équipe que m'ont léguée mes prédécesseurs. Une équipe qui mérite un très grand merci pour ses efforts et sa réactivité ! Bravo à vous chers amis et merci. Merci d'avoir supporté mon caractère et d'avoir oeuvré avec un tel dévouement.

Bref, ce fut un plaisir d'oeuvrer dans ce domaine et j'espère pouvoir renouveler l'expérience dès le prochain mandat.

Bilan du Conseil

Je déplore comme les autres les trop nombreuses démissions et comme les autres mes pensées vont à celles et ceux qui ont démissionné pour des raisons légitimes. L'ambiance a été une des meilleurs que j'ai pu connaître. Il y a eu des tensions naturellement et il y aura toujours, mais le travail commun est demeuré au premier plan. Je salue l'effort commun pour la communication. Chacun y a contribué et franchement c'est remarquable. Quoiqu'il advienne, quel que soit le résultat des prochaines élections, je souhaite au prochain Conseil une pleine réussite dans ces projets et de bénéficier dune belle ambiance et d'être confronté à un peu moins de démissions.

Bilan humain

Enfin, quelques phrases pour parler de mon ressenti personnel. Ce mandat a été l'occasion de nombreuses rencontres. J'ai eu le privilège de côtoyer des figures centrales du Languedoc et pas uniquement au sein du Conseil. Toutes ces rencontres, ces discussions, ces moments de partage m'ont conforté dans mon espoir et dans ma certitude que le Languedoc possède un bel avenir devant lui. A Sarmya, à toutes les autres personnes, qui avaient plein de projets en tête, plein d'envie d'aider et de servir les autres, ne perdez rien de cette fougue et de cette volonté. Vous êtes l'avenir du Languedoc !


Remerciements


Citation :


Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIIe jour de mars de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Salmo-Salar !


Le mandat du présent Conseil Comtal touche à son terme. Il est temps, grand temps de rendre hommage à toutes les personnes qui oeuvrent dans l'ombre pour le bon fonctionnement et le bien du Languedoc.

Les Conseillers ne sont que la partie visible des rouages nécessaires au fonctionnement du Languedoc. A y regarder de plus près, elle est même une partie secondaire. Car les Conseillers sans cette foule de volontaires qui oeuvrent jour après jour, nuit après nuit parfois sans compter, n'arriveraient nulle part.

Le Conseil Comtal tient donc à remercier toutes ces personnes, du soldat au brigadier, de l'avocat au douanier, du médiateur au maire, des conseillers municipaux aux chefs de port, des conseillers aux maires aux gens d'Eglise, des médicastres aux animateurs, des mineurs aux artisans, des paysans aux commerçants, des étudiants aux professeurs, des hauts fonctionnaires aux informateurs, des tribuns aux ambassadeurs... La liste n'est pas exhaustive, tant le nombre de ces personnes, qui cumulent souvent plusieurs fonctions est important.

Merci à toutes ces personnes sans qui le Languedoc ne serait rien. Le Conseil Comtal invite toutes les Languedociennes et tous les Languedociens qui croiserait l'une de ces personnes en taverne ou ailleurs à leur montrer du respect et à les remercier. Car sans elles, le Languedoc ne serait rien de plus qu'un groupement incohérent de villes sans aucun rapport entre elles, avec une justice faible, une défense faible. Ce sont elles, le secret de son unité, de sa force.

MERCI INFINIMENT A CES PERSONNES QUI ONT FAIT ET FONT DU LANGUEDOC LA PLUS BELLE PROVINCE DU ROYAUME DE FRANCE !


Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

Et nous, Roderick de Vandimion, Comte du Languedoc avons scellé ce XXVe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mar 29 Mai 2012, 00:10

Composition du Conseil Comtal


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Les membres du Conseil remercient leurs compatriotes pour la confiance qui leur a été accordée et feront en sorte de lui faire honneur et de ne pas la trahir. Ceux-ci ont désigné à l'unanimité Messire Arthurcano, Seigneur de Génolhac et de Tavel, pour assumer la charge comtale suprême. Celui-ci s'est rendu au Palais du Louvre afin de prêter allégeance au Roy de France et attend d'obtenir la reconnaissance royale, qui fera de lui le XXXVe Comte du Languedoc. Les charges du Conseil ont déjà été attribuées et sont distribuées comme suit:


    Pour le pôle économique,

    Dame Lise Akap, Dame consort de Montmoirac et de Domazan, officiera en tant que Commissaire au Commerce,
    Sa Grandeur Cebyss l'Acier, Comtesse consort de Minerve et Vicomtesse de Saissac, en tant que Bailli,
    Mestra Marieline, en tant que Commissaire aux Mines.


    Pour le pôle militaire,

    Messire Roderick de Vandimion, Seigneur d'Aumes et de La Rochette, est nommé Capitaine,
    Dame Marino1 de Sigognac, Dame de Verlus, Connétable,
    Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, Prévôt.


    Pour le pôle judiciaire,

    Messire Vanyë, Baron d'Anduze, assurera la charge de Juge,
    Mestre Jorocket, celle de Procureur.


    Pour le pôle communication,

    Monseigneur Actarius d'Euphor, Vicomte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur de Saint-Dionisy et d'Aubemare, a été choisi pour assumer la fonction de Porte-Parole.


    En sus de sa charge respective, Sa Grandeur Cebyss l'Acier est désignée Vice Comtesse du Languedoc et assumera donc la Régence, si la situation devait en obliger la mise en place.

    Enfin, en raison d'une plainte les concernant, Mestre Seashell d'Elliniko et Mestre Destron Bloodhammer interviendront comme Conseillers sans attribution fixe tant que lumière n'aura pas été faite sur l'affaire dans laquelle on les accuse d'avoir trempé.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXVIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.




Une nouvelle armée à Narbonne


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Selon la volonté du précédent Comte du Languedoc, Sa Grandeur Roderick de Vandimion, et avec l'aval du présent Conseil Comtal, il a été décidé de la création d'une armée à Narbonne. Son commandement est donné à Mestra Cricri. Cette troupe, à vocation défensive, veillera à la sécurité de la bonne ville de Narbonne.

    Cette armée constitue un premier essai en vue de la mise en place des armées citoyennes. Les modalités de son financement seront discutées au Conseil Comtal dans un premier temps, puis, dans un second, avec le Bourgmestre de Narbonne.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXVIIIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.


Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mer 30 Mai 2012, 16:28

Prise de la ville de Carcassonne


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    En ce XXXe jour de mai, un groupement de viles racailles, emmené par un certain Alexlegrand, a pris le pouvoir dans la ville de Carcassonne. Le Conseil Comtal condamne avec fermeté cette action maléfique et apporte son soutien à toutes les Carcassonnaises et à tous les Carcassonnais, ainsi qu'au bourgmestre légitimement élu. Toutes les personnes désireuses de participer à la reprise du "Joyau du Languedoc" peuvent contacter Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.





Injonction au maire de Montpellier


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Des éléments portés à la connaissance du Conseil Comtal, laissent à penser que le Maire de Montpellier s'apprêterait à agir contre l'intérêt de ses concitoyens. Par mesure de précaution, interdiction est donnée au Maire Cornazzano de quitter la ville de Montpellier durant son mandat & nous lui demandons instamment de se comporter en bon père de famille. Par ailleurs, le contrat passé entre messire Cornazzano et messire Klimmy concernant un emprunt de 10'000 écus est résilié.

    Qu'il soit su urbi & orbi que les forces armées du Languedoc ont pour instruction de poutrer le maire à vue si ce dernier ne respecterait pas la présente injonction.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.





Injonction à mestre Etpyge


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Qu'il soit su par tous que messire Etpyge est contraint par la volonté du Conseil Comtal & pour des raisons de quiétude publique à devoir rester dans l'enceinte de la ville de Montpellier. En cas d'irrespect de la présente injonction, les forces armées du Languedoc ont pour instruction de poutrer celui-ci.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXXe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.



Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Jeu 31 Mai 2012, 10:36

Reprise de la ville de Carcassonne


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    En ce XXXIe jour de mai, le Conseil Comtal a le plaisir d'annoncer que la ville de Carcassonne a été reprise des mains de la racaille et remercie toutes celles et tous ceux qui ont participé à cet effort commun. Mestre Keiv974 occupe désormais le siège de bourgmestre, il est invité à prendre contact au plus vite avec les autorités comtales afin d'assurer le redressement et la bonne gestion du Joyau du Languedoc. Le Conseil Comtal invite par ailleurs les autres villes du Languedoc à se montrer, comme elles en ont l'habitude, solidaires afin d'aider Carcassonne à se relever de ce malheur.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, signons et apposons notre scel en ce XXXIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX.



Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Sam 02 Juin 2012, 10:42

Rapport hebdomadaire sur les mines VIII


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Le Conseil Comtal a le plaisir de vous présenter le tableau de fréquentation des mines hebdomadaire*.



    En terme de production, la semaine précédente les mines ont généré un gain de 39 quintaux de pierre, de 270 boisseaux de sel et de 1512 écus et une perte de 74 kilos de fer après déduction des salaires des mineurs et des coûts d'entretien. En considérant le prix des différents matériaux, les mines ont dégagé en terme d'écus un bénéfice de près de 6900 écus, soit près de 500 écus de plus que la semaine dernière.

    La chaleur est bien présente et avec elle arrive le temps de se prélasser, de multiplier les siestes. Les départs en retraite se multiplient et tout cela a évidemment une influence sur la fréquentation des mines qui a baissé à peu près partout. Dans la mine de fer entre Narbonne et Béziers, dans la carrière de pierre de Mende qui ont vu toutes deux leur taux de fréquentation tomber de 10%. Bravo à celles et ceux qui bravent les conditions propices à se reposer pour travailler encore et encore. Bravo et merci à eux. Continuez vos efforts, le Languedoc en a besoin !

    La mine d'or entre Lodève et Montpellier, celle de fer entre Alais et Uzès ainsi que celle de sel à Nîmes ont maintenu un taux de fréquentation stable. Bravo aux mineurs de toutes ces villes, dont les efforts font plaisir à voir !

    Parlons enfin de l'exception. La carrière de pierre entre Carcassonne et Narbonne a vu sa fréquentation augmenter de 8%. Cette assiduité est d'une grande aide et les mineurs de ces deux villes reçoivent des félicitations particulières du Conseil Comtal. Continuez comme cela !

    A noter que l'élaboration du nouveau système pour le tableau d'honneur des mines a pris du retard, les récompenses ne seront pas oubliés, rassurez-vous, elles arriveront simplement dans le courant de la semaine prochaine.

    A toutes et tous, n'oubliez pas de vous rendre à la mine ! Le Languedoc en a besoin ! A tous les mineurs, merci !



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IIeme jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.



[hrp]* cliquez sur la petite image pour l'agrandir.[/hrp]


Dernière édition par Actarius d'Euphor le Dim 03 Juin 2012, 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Dim 03 Juin 2012, 18:35

Rapport hebdomadaire I


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Le Conseil Comtal fait état du bilan suivant pour sa première semaine de mandat:


    Les faits saillants

    • Prise et pillage de la ville de Carcassonne le XXXe jour de mai
    • Reprise de la ville de Carcassonne le XXXIe jour de mai
    • Création d'une première armée citoyenne à Narbonne sous le commandement de Mestra Cricri2
    • Mise en procès du maire de Montpellier pour un détournement de fonds présumé
    • Injonction du Comte au maire de Montpellier
    • Discussion et mise au vote d'un décret concernant les droits et devoirs des maires
    • Réunion entre les maires, le Comte et le Capitaine au sujet de la défense organisée au Castel



    Le résumé des Conseillers Comtaux

    Sa Grandeur Arthur Cano, Comte du Languedoc, Seigneur de Génolhac et de Tavel: "Un début de mandat qui lance le débat et met une petite pression à laquelle je ne m'attendais pas forcément. Ceci étant je suis ravi de pouvoir travailler avec pareille équipe et si le début de notre mandat à pu être en difficulté suite à une sombre histoire de jalousies. Les deux conseillers qui furent incriminés par ce courrier ont été réhabilités au sein du conseil et il me reste à fixer avec eux et le conseil le poste ou les missions qui pourraient leur être confiées.

    Je déplore pour l'instant le fait que le Prime Ambassadeur n'ait pas daigné prendre contact avec le nouveau conseil élu et comme il semble nécessaire c'est du poing qu'il faudra donc aller secouer la poussière qui doit s'y trouver. Si le projet présenté a pu sembler intéressant, les faits eux sont tenaces et il semble qu'au final peut de choses changent...

    Pour terminer, je tiens à encourager particulièrement notre jeune Marieline pour son implication qui n'hésites pas à donner son avis et qui s'investit pleinement dans nos mines. Dommage peut être pour elle, car ca veut dire que je peux lui en demander plus !!

    Enfin à la fidèle équipe, j'ai toujours un réel plaisir de travailler avec eux de part leur forte implication, leur soutien sans failles et l'envie d'avancer pour le bien de tous.

    Concernant, ce début de mandat qu'avons nous fait ? La est l'important, chaque conseiller dans son domaine à travailler d'arrache pied pour pouvoir rapidement prendre ses marques et s'attaquer aux problèmes annexes à leur fonction.
    Nous avons voté ce 2eme jour du mois de Juin un nouveau décret sur les droits et les devoirs des maires de notre Languedoc qui impose par la même une retouche du coutumier, nous avons été pris par le temps sur des affaires sécuritaires dont je ne développerai pas la teneur mais dont certains de mes paroissiens ont reçu un pigeon afin de se joindre pour la survie de nos terres et de nos familles. Qu'Aristote veille sur eux comme sur nous !"

    Messire Vanyë, Baron d'Anduze, Juge: "La semaine a commencé assez doucement, avec la plupart des procès non encore en état d'être jugés. Le pôle juridique travaille d'arrache-pied pour remettre à plat et simplifier nos traités de coopération judiciaire avec nos partenaires. Deux verdicts rendus dans des affaires de brigandage. Les acteurs du pôle justice travaillent en étroite collaboration dans le souci d'une bonne et efficace justice au service des Languedociens et dans le respect du droit."

    Mestre Jorocket, Procureur: "6 mises en procès dont 5 brigands & un maire suspecté de détourner les finances publiques, 2 réquisitoires dont 1 issu d'une coopération judiciaire avec le Lyonnais-Dauphiné, 1 affaire traitée à l'amiable. Concernant les pilleurs de Carcassonne ... ceux-ci se sont enfuis à Toulouse ... la suite se passera grâce à la coopération judiciaire.

    Les arrêtés municipaux ont été mis à jour, j'ai rangé un peu les archives des plaintes ainsi que le bureau du procureur ... ce n'est pas fini.

    Je m'occupe également d'un projet de bureau des plaintes en gargote qui devrait voir le jour prochainement.

    J'assiste mon collègue magistrat Vanye, dans le dépoussiérage des traités internationaux relatifs à la coopération judiciaire.

    Le poste de Procureur est très chronophage mais très prenant."

    Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, Prévôt: "Prise en main du bureau de la Prévôté assez facile, réception des clés des feux d'alarmes par sa grandeur le Comte Klanacier de Minerve. Ce qui rend ma tâche beaucoup plus simple. Je suis assez fier de la réaction de nos soldats, car pour les prises de garde dans les villes ou les renforts sont mis, cela crée une astreinte supplémentaire. L'arrivée massive de bateau et de voyageur donne un surplus de travail que ce soit dans n'importe quelle ville de notre Comté et font grimper les dépenses de la défense. Donc si des malfaisant ont le château de Montpellier en vue, ba inutile, la défense bouffe toute les finances et il n'y aura bientôt plus que des miettes de pain a voler, si les pigeons postaux ne les ont pas mangé

    A Carcassonne le maire en place à été renversé par un malotru, mais grâce à la coordination entre l'Ost et les Carcassonnais, le Comté à pu reprendre la mairie.

    Du point de vue du conseil, l'ambiance est au beau fixe, et chaque conseiller travaille dans son domaine, en faisant plus que le necessaire.

    Je tiens à mettre à l'honneur la recrue UnderWorld de Nîmes, que chaque Languedocien sache qu'elle s'ajoute à la longue liste des soldats dont le Comté peut être fier et qui es la pour défendre notre terre.

    Je tiens également à remercier pour son travail de collaboration, l'ancienne mairesse de Alais, Mestra Saliva, grâce à elle nous avons pu éviter le pire. Si certains pouvaient prendre exemple sur elle et agir pour le bien du comté plutôt que de discréditer à tout va. En plus de son travail de maire et d'officier de l'Ost elle a pris de son temps déjà très court pour faire les douanes des villes qui n'avaient pas de douanier."

    Dame Marino1 de Sigognac, Dame de Verlus, Connétable: "Conseillère sans poste au début puis connétable. Un poste que je découvre lentement, recrutement de 3 douaniers après l'annonce déposée en gargote et halle et participation aux diverses discussions."

    Dame Lise Akap, Dame consort de Montmoirac et de Domazan, Commissaire au Commerce: "Un début de mandat des plus agréable de part l'excellent travail de ma prédécesseuse. Les finances sont saines, l'effort fournit par tous les mineurs du comté a porté ses fruits. Continuons dans cette voie! Il est à noter que depuis que la Comtesse de Minerve chouchoute nos bébés animaux, leur appétit s'en trouve étonnamment décuplé. Soutenons là dans cette noble mission, tous a vos cultures céréalières! Nous manquons de maïs et de blé!"

    Sa Grandeur Cebyss l'Acier, Comtesse consort de Minerve et Vicomtesse de Saissac, Vice-Comtesse et Bailli: "Cette semaine c’est un Conseil soudé et serein qui démarre, je retrouve le bureau du Bailli avec enchantement, et un grand plaisir de faire équipe avec la blondinette.

    La trésorerie du Comté est stable et saine. L’équilibre minier actuel nous a permis de récupérer un peu de trésorerie et des matières premières. Je vous rappelle que « Miner c’est bon pour la Santé ! » et ça rapporte des récompenses aux villes qui ont les plus fortes fréquentations.

    Le Très Haut n’a pas été très clément avec les fonctionnaires cette semaine et nous avons eu quelques soucis pour avoir les Parchemins d’Etat quotidiennement nécessaires, mais finalement nous sommes arrivés à la fin de la semaine sans trop de casse.

    Toujours une belle consommation de bétail, ce qui engendre une forte consommation de céréales pour nourrir toutes ces petites bêtes. Je ne saurai que trop vous conseiller de sortir vos champs de la jachère et activer les productions !"

    Mestra Marieline, Commissaire aux Mines: "Un début de mandat trés enrichissant, beaucoup de contacts avec les divers Conseillers Comtaux au travers de formations des plus agréables de part les explications fournies. Les mines vont bien, l'effort fournit lors du précédent mandat Comtal doit continuer, et ceux pour tous les mineurs. Il y a du laisser-aller dans certaines villes et d'excellents remplissages de mines dans d'autres. Continuons les efforts !

    Concernant les ports, beaucoup de demande d'accostage. Hé oui, il fait bon vivre au Languedoc !"

    Monseigneur Actarius d'Euphor, Vicomte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur de Saint-Dionisy et d'Aubemare, Porte-Parole: "Une première semaine aux événements agités mais gérés avec sérénité et un esprit de corps au sein du conseil qui fait plaisir à voir. Les projets de communication se mettent en place, une campagne de recrutement a été lancée pour trouver du sang neuf. De quoi se montrer vraiment optimiste."

    Mestre Seashell d'Elliniko, Conseillers sans attribution fixe: "Suite aux élections, une véritable union pour le Languedoc a été instaurée, le Comté ne peut qu'avancer.

    Cependant, une affaire élevée en justice et ne me concernant pas a quand même suscité le doute sur mon implication. Il a été révélé que je n'y sois point mêlé.

    Je participe depuis aux nombreux débats soulevés au conseil.

    Vive le Languedoc !"


    La phrase des Conseillers

    Sa Grandeur Arthur Cano, Comte du Languedoc, Seigneur de Génolhac et de Tavel: "A cette étoile pour qui je donnerai mon dernier souffle, en ce lieu perdu entre terre et mer, de deux joyaux je prends soins !"

    Messire Vanyë, Baron d'Anduze, Juge: "Quand quelque chose devient urgent, c'est qu'il est déjà trop tard"

    Mestre Jorocket, Procureur: "Pas plus haut que le verre."

    Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, Prévôt: "Petite dédicace spécial à un boulanger

    N'en déplaise aux courtisans qui baisent les pieds des hommes les mieux chaussés.
    Je me ris de leur vie de punaises écrasées.
    Que se taisent les futiles fadaises qui brillent en belle société.

    Extrait de l'opera rock "Mozart""

    Dame Marino1 de Sigognac, Dame de Verlus, Connétable: "Petit clin d'oeil à qui se reconnaitra...."peu de temps pour trouver la bassine, mais ça viendra""

    Dame Lise Akap, Dame consort de Montmoirac et de Domazan, Commissaire au Commerce: "Il parait que les petits cochons adorent qu'on les gratouille sous le ventre, qu' en est -il des petits lapins?"

    Sa Grandeur Cebyss l'Acier, Comtesse consort de Minerve et Vicomtesse de Saissac, Vice-Comtesse et Bailli: ""Peuple sans blé, mal assemblé" … tous aux labours !"

    Mestra Marieline, Commissaire aux Mines: "Les mines, les mines nous donnent bonne mine !
    Piocher, piocher nous rend musclés !

    Le Languedoc a besoin de ses mineurs !"

    Monseigneur Actarius d'Euphor, Vicomte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur de Saint-Dionisy et d'Aubemare, Porte-Parole: "Tout le monde honore avec moi les 10 Conseillers qui se sont mobilisés et hue Celtic et Destron qui n'ont pas participé à ce rapport. Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !"

    Mestre Seashell d'Elliniko, Conseillers sans attribution fixe: "Que beaucoup retiennent ceci : "Suffisance fait richesse et convoitise fait pauvresse". "


    Le dicton de la semaine:

    "Le que pana pas a l'estiu
    Vei pa la faça de Diu"

    "Celui qui ne profite pas de l'été
    Ne voit pas la face de Dieu"


    Les bruits de couloir:

    Le Bailli aurait eu une furieuse envie de mordre le Porte-Parole, mais se serait finalement abstenue pour préserver sa ligne. Sans doute soucieux d'éviter des effusions de sang et connaissant la gourmandise du Bailli, le Comte a décidé d'accompagner celui-ci et le Porte-Parole dans le Tour du Languedoc.

    Il se murmurait que le Juge aurait plus d'une centaine d'année. Mais son ami Procureur se serait empressé de tordre le cou à cette rumeur au prix d'un remarquable plaidoyer qui aurait ému aux larmes l'assemblée et plus particulièrement le Prévôt que le Connétable, le Commissaire aux Mines et le Commissaire au Commerce auraient consolé.


    Le saviez-vous ?

    Le Conseil Comtal est composé de douze membres élus par le peuple du Languedoc. Dix d'entre eux occupent une fonction In Gratibus. Découvrons cette semaine la fonction de Comte et celle de Capitaine.

    Le Comte est nommé par les douze membres élus du Conseil Comtal, qui disposent de deux jours à compter des élections pour faire leur choix. Il ne devient cependant officiellement Comte que lorsqu'il a obtenu la reconnaissance royale. Il représente et incarne le Languedoc. Il est le seul détenteur de l'autorité. Il légifère, délègue, ordonne et décrète. Il est le chef de l'Ost. Il a un pouvoir décisionnaire sur la stratégie militaire, les affaires militaires, ainsi que la promotion, la dégradation ou la radiation de tout militaire. Les onze Conseillers et les maires doivent lui prêter serment. Il reçoit également les allégeances de ses nobles vassaux. In Gratibus, il peut révoquer un conseiller de sa fonction et renommer à sa place un autre autant de fois qu'il le veut le jour de son élection, puis les autres jours il peut en révoquer autant qu'il le veut mais ne peut en renommer que deux seulement par jour; forcer l'entretien des mines quand le Commissaire aux Mines est absent; fixer le montant minimal alloué chaque semaine aux forces armées; distribuer les festins journaliers requis pour les frais de bouche; s'occuper des dépenses pour augmenter le prestige; nommer le recteur de l'université; donner l'agrément du Comté aux fonctionnaires; transférer des écus au Royaume depuis les caisses du Comté sous réserve d'accord du Bailli.

    Le Capitaine est membre de l’État-Major du Languedoc, il assure le commandement exécutif de l'Ost. Il le dirige sur les champs de batailles, organise les patrouilles et les manœuvres, selon les actions décidées par le Comte. Il a un pouvoir décisionnaire sur les affaires militaires, la promotion, la dégradation ou la radiation de tout militaire. In Gratibus, il peut créer une armée s'il est érudit et meneur d'une lance, mais cela ne lui coûte aucun écu et il n'a pas besoin d'être âgé d'au moins 11 mois et 1 jour, de plus le Capitaine n'est pas obligé de devenir noble pour créer une lance; accepter ou refuser une demande d'agrément de la part d'un chef d'armée; consulter la liste de toutes les armées, la mention d'un potentiel agrément étant stipulée pour chacune d'elles.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IIIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.


Nouveau décret des Droits et devoirs des maires du Languedoc


Citation :
Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Après discussion et vote, le Conseil Comtal a adopté à la majorité absolue des votants la proposition de nouveau Décret des Droits et devoirs des maires du Languedoc. Ce décret entre en vigueur dès parution de l'annonce. Afin d'éviter les répétitions et les lourdeurs, des modifications ont été apportées au Code Languedocien.

    Ainsi, l'alinéa "c" du point 3 des statuts du Comté est abrogé.

    Citation :
    c. Le Maire est habilité à mettre en procès uniquement les personnes suspectées d'avoir commis un acte d'esclavagisme ou d'escroquerie.

    Idem pour le point 5 des statuts du Comté, abrogé dans son entièreté.

    Citation :
    5-Des mairies Languedociennes
    a. Les Maires sont habilités à demander la promulgation d'un arrêté municipal s'appliquant uniquement à la ville dont ils ont la charge auprès du Comte du Languedoc.
    b. Toute absence de réponse à une telle demande dans un délai de quatre jours sera considérée comme une promulgation de la part du Comte du Languedoc.
    c. Les Maires sont tenus d'assurer la bonne défense de la ville dont ils ont la charge, en utilisant le maximum des possibilités qui leur sont offertes. La défense est complétée par des membres de l'armée Comtale.

    L'alinéa "f" du Comte du Languedoc est modifié...

    Citation :
    f. Les maires et conseillers comtaux doivent prêter serment d'allégeance au Comte dans les trois jours suivant leur élection.

    ... et devient:

    Citation :
    f. Les conseillers comtaux doivent prêter serment d'allégeance au Comte dans les trois jours suivant leur élection.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IIIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.



Citation :
Droits et devoirs des maires du Languedoc


A - Des droits

1) Le maire est habilité à demander la promulgation, la modification ou l'abrogation d'un arrêté municipal au Comte ou au Régent du Languedoc*. Toute absence de réponse à une telle demande dans un délai de quatre jours sera considérée comme une validation de la part du Comte ou du Régent du Languedoc.

2) Le maire est habilité à mettre en procès uniquement les personnes suspectées d'avoir commis un acte d'esclavagisme ou d'escroquerie. Il est toutefois demandé au Maire de faire appel aux conseils du procureur.

3) Le maire est libre d'appliquer la politique pour laquelle il a été élu, dans le respect de ses devoirs.

4) Le maire peut nommer des conseillers municipaux pour l'assister dans la gestion de sa ville.

5) Le maire peut librement fixer le montant de l'impôt foncier à condition d'informer préalablement ses concitoyens des éventuels changements fiscaux.

6) Le maire peut bénéficier d'un mandat émanant du Comté afin de protéger les biens de la ville.


B - Des devoirs

1) Le maire doit prêter serment de fidélité et d'obéissance au Comte ou au Régent du Languedoc dans un délai de quatre jours après son élection. Par ce serment, il reconnaît l'autorité du Comté du Languedoc sur la ville dont les citoyens lui ont confié la gestion. Tout acte séditieux, tout manquement à ses droits et devoirs pourront être sévèrement punis.

2) Le maire est responsable de la gestion économique de sa ville. A ce titre, il est chargé de gérer les biens et les revenus exclusivement dans l'intérêt de ses administrés.

3) Le maire doit privilégier le commerce entre les villes du Languedoc, notamment pour le bois, les fruits et les poissons.

4) Le maire ne peut importer du fer ou de la pierre que sur autorisation du commissaire au commerce.

5) Le maire doit fournir bimensuellement un bilan économique de sa ville au commissaire au commerce.

6) Le maire doit gérer les mandats municipaux en bon père de famille. En outre, il doit vérifier la conformité des mandats attribués par lui ou ses prédécesseurs et faire le nécessaire pour récupérer les mandats illicites.

7) De manière coutumière et par esprit de solidarité, les mairies et le comté se doivent d'apporter, selon la hauteur de leurs moyens, secours à toute ville victime d'un pillage.

8 ) Si un arrêté municipal a été validé par le Comte ou le Régent du Languedoc, le maire est tenu d'en informer ses administrés dans les plus brefs délais.

9) Le maire ne peut utiliser les outils municipaux afin de promouvoir ou de dénigrer tout candidat à une élection municipale ou comtale, sauf sur demande du Comte ou du Régent du Languedoc dans un objectif sécuritaire.

10) Le maire doit assurer la sécurité de sa ville en embauchant un nombre adéquat de miliciens chaque jour et en tenant à jour le registre des miliciens au château de Montpellier quotidiennement. Il peut également faire appel à un groupe de volontaires avec l'accord du prévôt des maréchaux.

11) Le maire doit autoriser sur demande du Comte ou du Régent du Languedoc une armée à entrer dans l'enceinte de la ville.

12) S'il veut ou doit démissionner, le maire doit d'abord en avertir le conseil comtal et attendre qu'une reprise de la mairie soit organisée avant d'abandonner sa charge.


* Les décisions d'un Régent ne valent que pour la durée de la Régence.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Dim 03 Juin 2012, 22:04

Ordre à l’armée "La Légion du Phoenix" de prendre le contrôle de Montpellier


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Suite aux éléments portés à la connaissance du Comte du Languedoc et qui l'ont convaincu d'ordonner au Maire de Montpellier, mestre Cornazzano de ne pas quitter la ville de Montpellier, le Conseil Comtal fait savoir que l’armée comtale "La Légion du Phoenix" a reçu ordre d’entrer dans la capitale et dans prendre le contrôle afin de contrôler les inventaires et d'en protéger les biens. L’armée, placée sous le commandement de Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, aura pour seconde mission de mettre fin au processus en cours des élections et de le relancer ultérieurement, une fois l'ensemble sécurisé !

    Voici les faits :

    • Fermeture sans préavis du conseil municipal de Montpellier qui a choqué une partie de ses conseillers municipaux ;
    • Les marchands de Montpellier et villageois ont pu observer le maire faire des transactions qui ont inquiété un nombre important de Montpelliérains ;
    • Un mandat comtal, datant du XXIXe jour de mai et dont le terme était deux jours après son émission soit au XXXIe jour de mai, a été vidé de son contenu et n'a toujours pas été rendu malgré des demandes répétées ;
    • Une mise en procès pour détournements de fonds ;
    • La mise en place d'une lance qui pouvait laisser penser à un départ imminent et une fuite des capitaux ;
    • Au dire des habitants présents au marché, près de 6000 écus de denrées ont été échangées alors que le marché se trouvant sans le moindre morceau de fer ou de bois et laissant les artisans dans la peine ;
    • Un étrange prêt de 10000 écus contracté le XXe jour de mai et, à la veille des étranges transactions observées par les commerçants et villageois, une demande d’aide de 4000 écus au Comté ;
    • A la suite de ces faits, le Comte a rencontré le maire de Montpellier les XXXe et XXXIe jour de mai afin de s'enquérir de ses volontés. Malgré quelques signes rassurants, le doute a subsisté quant à sa réelle volonté.




    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons mis en forme,

    Et nous, Arthur Cano, XXXVe Comte du Languedoc, avons rédigé, puis scellé ce IIIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.




Citation :
À tous les Languedociens & étrangers,

Suite au contrôle effectué par le baron Bentich chef de l'armée "La Légion du Phoenix", Nous ordonnons à Messire Cornazzano, anciennement maire de la capitale de Montpellier, de restituer à la mairie la manne pécuniaire ainsi que l'ensemble des marchandises municipales qui se trouveraient sur lui-même, dans sa propriété ou dans divers mandats.

Qu'il soit su urbi & orbi qu'en cas d'irrespect de la présente injonction ou en cas d'irrégularités de l'inventaire municipal, messire Cornazzano s'expose à des poursuites judiciaires.

Fait au château de Montpellier le 3 juin 1460 par Arthurcano,
Comte du Languedoc.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Lun 04 Juin 2012, 12:26

Injonction à Cornazzano et à ses compagnons


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Des éléments portés à la connaissance du Conseil Comtal, laissent à penser que l'ancien maire de Montpellier Cornazzano aurait l'intention de prendre la fuite avec les marchandises et les écus volés à la mairie et dont la valeur totale approche les 22'000 écus. Malgré la dernière injonction, ce triste sire n'a rien rendu et persiste dans son attitude indigne. Il fait désormais partie d'une lance menée par Destron et dont voici la composition exacte: Destron, Cornazzano, Canelle1503, Jpier, Cibel.

    Ainsi, le Conseil Comtal somme Cornazzano de restituer ce qu'il a volé à la bonne ville de Montpellier en usant de son ancienne fonction de maire à des fins d'enrichissement personnel. Le Bailli du Languedoc demeure à sa disposition pour l'aider dans une telle démarche. Si tel n'est pas le cas, il en payera le prix devant la justice ou les armes. De même, le Conseil Comtal somme le meneur de la lance ainsi que ses occupants de ne pas quitter la ville de Montpellier. Toute personne qui aiderait ou accompagnerait le maire dans sa fuite serait considérée ipso facto comme complice et s'exposerait pareillement à en payer le prix devant la justice ou les armes.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IVe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.



Fermeture et ouverture de mines à Nîmes


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Afin de rééquilibrer les stocks comtaux, l'équipe économique a décidé de fermer la mine de sel de Nîmes et d'ouvrir celle de fer située entre Nîmes et Arles. Cette mesure entrera en vigueur dès ce IVe jour de juin.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IVe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Lun 04 Juin 2012, 20:37

Injonction au capitaine Edward_teach


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Des éléments portés à la connaissance du Conseil Comtal par les autorités portuaires de la capitainerie de Montpellier, nous indiquent que vous, Edward_teach, vous rendez coupable de complicité dans le pillage de la ville de Montpellier par la présence à votre bord du traitre et parjure Cornazzano.

    Nous vous ordonnons de faire demi tour afin de remettre aux autorités judiciaires de notre comté le dit traitre et parjure Cornazzano et vous mandons de remettre au maire interimaire Bentich l'ensemble des biens volé par le dict traitre et parjure.

    Dans le cas où vous nous rendriez le vilain, vous donnons assurance de vous laisser partir pour avoir aider notre comté à s'emparer du pillard.

    Dans le cas contraire, vous informons que toutes les autorités maritimes seront prévenues et l'amirauté royale également afin que d'envoyer par le fond votre navire, mestre Cornazzano, les biens volés et vous même. De même que plainte sera alors ouverte à votre encontre pour complicité dans les faits et que peine de mort pourra alors être demandé étant donné la perte encourue par notre comté et notre bonne capitale !

    Que nous ne désirons pas votre malheur mais récupérer les biens et les écus volés ainsi que la remise du traitre et parjure Cornazzano et vous enjoignons à nous le remettre dans les meilleurs délais !




    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IVe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.


Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Lun 04 Juin 2012, 22:19

Ultimatum au capitaine Edward_teach


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Avons pris note de votre refus d'obtempérer, il s'agit donc maintenant d'un ultimatum et affirmons par la grâce du Très Haut que si demain à midi le mestre Cornazzano ne nous ait pas livré, nous préviendrons l'amirauté.

    En outre vous informons qu'un citoyen fortuné de Montpellier que le mestre Cornazzano a roulé dans la farine par un contrat prêt de 10000 écus va poser une prime pour couler votre navire.

    Connaître le nom de cet homme fortuné vous sera facile à vérifier puisque mestre Cornazzano en connait parfaitement le nom !

    Enfin si nous avons la certitude de sa présence, c'est par la grâce d'une bouteille à la mer jetée par votre clandestin qui semble vouloir se jouer de vous !





    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IVe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mar 05 Juin 2012, 21:04

Amendement de la Charte de l'Ambassade Languedocienne


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Une erreur de forme s'est glissée dans l'article 7 de la partie II de la Charte de l'Ambassade Languedocienne. Le Conseil Comtal a bien évidemment décidé d'y remédier. L'article 7 est donc amendé.

    Ancien article 7 a écrit:
    Article 7 : En cas de vacance du poste de Premier Ambassadeur ou d'absence prolongée de celui-ci, le Vice-Ambassadeur officiellement autorisé par le Coms à remplacer son supérieur et peut nommer ou révoquer un diplomate. Il rend compte directement au Coms du Languedoc.

    Article 7 amendé a écrit:
    Article 7 : En cas de vacance du poste de Premier Ambassadeur ou d'absence prolongée de celui-ci, le Vice-Ambassadeur est officiellement autorisé par le Coms à remplacer son supérieur et peut nommer ou révoquer un diplomate. Il rend compte directement au Coms du Languedoc.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IVe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.



Citation :
Cet amendement vous est offert par l'atelier Ecume de chapeauté,
Vous voulez animer une fête, un mariage ou un baptême, contactez
Mordric pour ses rimes et sa belle voix de tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Mer 06 Juin 2012, 11:18

Le Conseil Comtal se découvre un CSAAM


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Après entretien avec Mestre Seashell d'Elliniko, le Comte du Languedoc estime que ce conseiller légitimement élu est de toute confiance et souligne avec plaisir son envie d'oeuvre pour le Languedoc. Les soupçons qui pesaient sur lui en début de mandat sont donc abandonnés et Mestre Seashell d'Elliniko est officiellement nommé Conseiller Spécial aux Affaires Maritimes du Languedoc. A noter qu'il sera secondé pour les nominations des chefs de port In Gratibus par Mestra Marieline, Commissaire aux Mines.

    En tant que CSAAM, Mestre Seashell d'Elliniko fera le lien entre le Conseil Comtal et le Chef de la capitainerie. Il assurera la mise en place du décret adopté lors du précédent mandat, ce qui passera par la rédaction de contrats types de ventes de navire et par la surveillance des autorisations d'accostage. Il veillera également sur un projet d'importance, à savoir l'organisation d'une réunion avec les maires, les chefs de port, Monseigneur Malkav de Vamperia, le chef de la Capitainerie et le Comte en vue de l'agrandissement des ports et de la finalisation de l'arsenal de Montpellier.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce VIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.



Suppression dans le Code Languedocien


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Après discussion et vote, le Conseil Comtal a décidé à la majorité de supprimer l'article "c" et l'article "i" de la partie B "Du Comte du Languedoc" du titre I "Du Comté du Languedoc" du Code Languedocien. Cette suppression entre en vigueur à dater de la parution de cette annonce.


    Ancien article "c" a écrit:
    c. Tout élu languedocien ne peut endosser qu'une seule charge élective à la fois.

    Ancien article "i" a écrit:
    i. Tout membre élu du Conseil Comtal est tenu de rester en Languedoc pendant l'intégralité de son mandat.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce VIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Jeu 07 Juin 2012, 12:24

Du sang a coulé à Montpellier


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    A l'aube du VIIe jour de juin, du sang a coulé lors d'un affrontement à Montpellier entre l'armée "La Légion du Phoenix", commandée par Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, et plusieurs groupes de voyageurs languedociens. Le Comte condamne fermement la violence et a demandé un rapport détaillé sur ce triste événement. Sa Grandeur Arthur Cano de Génolhac et de Tavel exige que lumière soit faite sur cette malheureuse affaire et prendra les mesures qui lui sembleront appropriées.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce VIIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Jeu 07 Juin 2012, 23:52

Rapport hebdomadaire sur les mines I


Citation :

    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Le Conseil Comtal a le plaisir de vous présenter le tableau de fréquentation des mines hebdomadaire*.



    En terme de production, la semaine précédente les mines ont généré un gain de 21 quintaux de pierre, de 185 boisseaux de sel et de 2467 écus et une perte de 32 kilos de fer après déduction des salaires des mineurs et des coûts d'entretien. En considérant le prix des différents matériaux, les mines ont dégagé en terme d'écus un bénéfice de près de 6400 écus, soit près de 500 écus de moins que la semaine dernière.

    L'été continue de faire des ravages dans les rangs des mineurs. Dans la mine de sel à Nîmes, dans la carrière de pierre de Mende les taux de fréquentation ont respectivement chuté de 27% et 8%. Bravo à celles et ceux qui bravent les conditions difficiles. Qu'ils continuent leurs efforts pour le bien du Languedoc. Merci !

    La mine d'or entre Lodève et Montpellier, celle de fer entre Narbonne et Béziers poursuivent dans le chemin de la stabilité. Le Conseil Comtal félicite sincèrement les mineurs de ces quatre villes et les remercie.

    La carrière de pierre entre Carcassonne et Narbonne voit sa fréquentation augmenter encore. La semaine dernière 8% avait été gagné, cette semaine un gain de 4% permet à cette carrière de franchir la barre des 70% de fréquentation. Les Alaisiens et les Uzétiens continuent de regarder vers le haut ! La mine de fer qu'ils se partagent a grimpé jusqu'à 53%. Depuis trois semaines désormais, le taux de fréquentation de cette mine ne cesse de croître. Bravo et merci pour cette remarquable assiduité.

    A noter que l'élaboration du nouveau système pour le tableau d'honneur des mines a pris du retard, les récompenses ont été distribuées cette semaine. Le nouveau système est lui toujours en réflexion, mais devrait être présenté en fin de semaine.

    A toutes et tous, n'oubliez pas de vous rendre à la mine ! Le Languedoc en a besoin ! A tous les mineurs, merci !



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce VIIe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.


[hrp]* cliquez sur la petite image pour l'agrandir.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Orateur Célèbre
Orateur Célèbre
avatar

Nombre de messages : 2790
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Annonces comtales   Sam 09 Juin 2012, 17:27

Montpellier en long et en large


Citation :


    Que soient connues de toutes les Languedociennes et de tous les Languedociens, de tous les voyageurs sillonnant notre beau comté, que soient entendues ou lues par eux les nouvelles du Conseil Comtal, élu le XXVIe jour de mai de l'an de Grâce MCDLX sous le règne de Sa Très Aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar !



    Pillage de Montpellier

    Malgré les injonctions, le navire dans lequel avait embarqué Cornazzano s'est éloigné et semble être arrivé en son point terminal. Selon les dernières nouvelles, il aurait remonté le Rhône et serait à Genève. Une mission de récupération de Cornazzano est en cours afin de tenter de recouvrer les biens de la mairie. A Montpellier même, l'armée "La légion du Phoenix", commandée par Messire Bentich, Baron de Saint-Didier-en-Velay, a fermée les portes de la mairie conformément aux ordres du Comte du Languedoc à l'aube du VIe jour de juin de l'an de Grasce MCDLX afin que le processus d'élection soit relancé. Ces élections se dérouleront dans cinq jours. En attendant, la capitale n'est naturellement pas laissée à l'abandon. Le marché est surveillé et le Conseil pourvoira aux éventuelles urgences.


    Affrontements de Montpellier

    L'enquête concernant le tragique affrontement, survenu à l'aube du VIIe jour de juin, entre l'armée "La Légion du Phoenix" et plusieurs groupes de voyageurs languedociens avance. Les témoignages des victimes sont recueillis, les rapports des membres de l'armée ont été réunis et Messire Bentich interrogé. Pour l'instant, au vu des éléments reçus, l'enquête perdure pour connaitre le fond de l'histoire.

    Les faits attestent que deux groupes ont engagé le combat avec l'armée. Dans le premier, composé de Zitch850, de Niria, de Silver850, de Claryanne et d'Antonin123, la dénommée Niria était listée dans les ennemies de l'armée, ce qui explique l'affrontement. Les raisons de sa présence sur la liste noire seront étudiées soigneusement. Dans le second, composé de Zebulon, de Llynak, de Motshow, de Valball, d'Ernest84 et de Bnini, aucune personne n'était listée selon les éléments fournis et pour l'instant les raisons de l'affrontement demeurent inconnues.

    Des premières mesures ont été prises pour que de tels affrontements n'arrivent plus. Et deux Conseillers économiques ont contacté les victimes en vue d'un dédommagement.



    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,

    Nous, Actarius d'Euphor, pour le Conseil Comtal du Languedoc, avons proposé et rédigé,

    Et nous, Arthur Cano de Génolhac et de Tavel, XXXVe Comte du Languedoc, avons scellé ce IXe jour de juin de l'an de Grâce MCDLX.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces comtales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces comtales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les taxes comtales (Archives)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castèl de Montpelhièr :: Castèl de Montpelhièr :: Lo Mercador - Panneau d'affichage-
Sauter vers: